Accueil > ACTU > ADP augmentera bien de 3% ses redevances aéroportuaires en 2013

ADP augmentera bien de 3% ses redevances aéroportuaires en 2013

lundi 3 décembre 2012.

ADP, le gestionnaire des aéroports parisiens a indiqué aux compagnies qu’il augmenterait ses redevances de 3%. Les organisations professionnelles ont voté contre. Air France a été la seule à voter favorablement.

Les compagnies aériennes qui espéraient obtenir mercredi une hausse des redevances d’Aéroports de Paris moins élevée que les 3% proposés ces derniers jours n’ont pas eu gain de cause. Lors d’une commission consultative économique (Cocoéco) mercredi, le jour même de la nomination d’Augustin de Romanet à la tête d’ADP qui prendra ses fonctions ce jeudi,), ADP a, selon nos informations, maintenu cette évolution de hausses de ses tarifs.

  Air France favorable

Toutes les associations professionnelles, dont la Fédération nationale de l’aviation marchande (Fnam, dont Air France est le membre le plus important), le Scara, le BAR (qui comptent les transporteurs étrangers et également Air France) ont voté contre. Mais Air France, seule a apporté la seule voix favorable au vote (il y a 6 contre et 5 abstentions), en soulignant les investissements réalisés par ADP.

 Nouveau satellite S4

« L’année où ADP nous livre le très bel outil qu’est le satellite S4, nous ne pouvions voter contre », explique t-on en interne chez Air France. Cela alors que la compagnie espérait néanmoins un geste d’ADP avec une hausse autour de 2,5%. Mais au-delà des seules redevances qui ne concernent que la partie réglementée d’ADP, Air France avait pour objectif, selon des sources internes, de geler l’ensemble de ses coûts aéroportuaires. La compagnie a très bien pu obtenir satisfaction sur d’autres prestations non réglementées à l’occasion de négociations bilatérales.

 Les autres associations professionnelles sont contre

Les associations professionnelles qui représentent les compagnies françaises (Fnam, Scara), mais aussi le Board Airlines Representatives (BAR), qui regroupe les transporteurs étrangers opérant dans l’Hexagone, demandaient un gel des redevances (hors inflation estimée aux alentours de 1,8%). La Fnam (la fédération nationale de l’aviation marchande), avait pris les devants en envoyant dès cet été un courrier en ce sens à la direction d’Aéroports de Paris avant le début des négociations. Pour autant, ADP propose un autre scénario. Après avoir fait une proposition d’une hausse de 3,3% il y a environ un mois, le gestionnaire de Roissy et d’Orly compte faire un « geste » en envisageant désormais une hausse moins forte de 3% (inflation comprise).
Un niveau qui se situe en dessous du plafond de hausse des redevances de 3,4% défini selon un calcul inscrit dans le contrat de régulation économique (CRE) 2011-2015 signé avec l’Etat, son actionnaire majoritaire.

 L’aéroport d’Amsterdam baissera ses redevances en 2013

«  C’est inacceptable au regard de la situation des difficultés du transport aérien alors que les résultats d’ADP sont très bons », tempête un patron de compagnie aérienne. « Dépasser autant l’inflation est regrettable », déplore t-on au sein d’un autre transporteur où l’on fait remarquer que certains aéroports de province ont prévu en 2013 des hausses calées sur l’inflation (+1,9% à Marseille) ou en dessous (+0,8 à Lyon) et qu’Amsterdam, partenaire d’ADP, a même décidé de baisser les redevances (-0,8%).

Fabrice Gliszczynski

Voir en ligne : La Tribune.fr

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0