Accueil > ACTU > Détaxation des heures supp = 4,5 milliards d’euros

Détaxation des heures supp = 4,5 milliards d’euros

samedi 26 juin 2010.

Gaspillage d’argent public

4,5 milliards d’euros : c’est le coût d’une des mesures économiques phares du gouvernement, la détaxation des heures supplémentaires.

On ne dira jamais assez à quel point la détaxation des heures sup’ représente un gaspillage d’argent public. Grâce à elle, en effet, le nombre d’heures supplémentaires annuelles a progressé (avant que se déclenche la crise) d’environ 150 millions par an, passant de 580 à 730 : soit l’équivalent de 90 000 emplois à temps plein. Non seulement ces 90 000 emplois n’ont pas été créés, mais, en outre, pour faire travailler ceux qui effectuaient ces heures supplémentaires, il a fallu que la collectivité renonce à 4,5 milliards d’euros de recettes, soit un coût public horaire de … 31 euros de l’heure. Pour la même dépense publique, on aurait pu financer 250 000 emplois à temps plein payés au Smic. C’est sans doute le plus grand gâchis budgétaire que l’idéologie du « travailler plus pour gagner plus » n’ait jamais produit. Mais ce que les employeurs de salariés effectuant des heures supplémentaires et les salariés bénéficiaires eux-mêmes ne paieront pas contribue à creuser aujourd’hui le déficit et demain seront à la charge des contribuables pour le réduire.

Extrait de l’article « La Cour des comptes veut augmenter l’impôt »
Denis Clerc | Article Web - 25 juin 2010

Voir en ligne : Alternatives économiques

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0