Accueil > ACTU > Le Grand Soir fiscal ne fait plus recette en Europe

Le Grand Soir fiscal ne fait plus recette en Europe

mercredi 12 octobre 2005.

Dans cette analyse de Stéphane Dupont, journaliste au service international des Echos, nous apprenons que l’impôt à taux unique a été adopté par la Russie, la Serbie, l’Ukraine, la Slovaquie, la Géorgie et le Roumanie. Parmi ces six pays, trois (Serbie, Georgie, Ukraine) ont récemment connu une révolution « démocratique » financé et organisé par les Etats-Unis.

Mais aujourd’hui, les réformes fiscales ne semblent plus faire recette dans les urnes sur le Vieux Continent. En l’espace de quelques semaines, plusieurs grands partis européens de centre droit en ont fait l’amère expérience en Norvège, en Allemegane et en Pologne. Ce scénario risque de se reproduire l’an prochain en République tchèque.

C’est le principe même des baisses d’impôts qui semble passé de mode sur le Vieux Continent.

Même au Royaume-Uni, Tony Blair devrait augmenter les impôts d’ici à la fin de l’actuelle législature, prédisent la plupart des économistes outre-Manche car il faut financer la modernisation des services publics et l’embauche de près d’un million de professeurs, de médecins, d’infirmières, et plus généralement de fonctionnaires depuis 1997.

Comme conclut Stéphane Dupont, seuls Rome et Paris, parmi les « grandes » capitales, font encore miroiter, aujourd’hui, de généreuses remises d’impôts aux contribuables.

Voir en ligne : Les Echos

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0