Accueil > ACTU > Reconstruction du Terminal 2E : ce sera une charpente métallique

Reconstruction du Terminal 2E : ce sera une charpente métallique

mardi 12 avril 2005.

Le 17 mars 2005, le conseil d’administration d’Aéroports de Paris avait retenu la reconstruction de la toiture. (lire le communiqué ADP)

Seul le choix d’une démolition puis reconstruction totale de la voûte de la jetée du 2E, guidé par l’application du principe de précaution, assure pleinement cette exigence de sécurité. Elle permet de conserver l’ensemble des niveaux inférieurs du bâtiment qui ne posent aucun problème.

Aéroports de Paris va mener toutes les études pour finaliser la solution de reconstruction qui a été retenue et qui permettra une réouverture totale du terminal 2 E pendant la saison aéronautique d’hiver 2007/2008.

Le 6 avril 2005, Aéroports de Paris a lancé un appel d’offres pour la reconstruction totale de la voûte de la jetée d’embarquement de l’aérogare 2E de Roissy-Charles-De-Gaulle, partiellement effondrée en mai 2004.

L’appel d’offres porte sur une «  mission d’assistance à maîtrise d’œuvre concernant la conception et le suivi de l’exécution d’une charpente métallique et d’une couverture (environ 27 mètres de portée sur un développement de 660 mètres) appuyés sur une infrastructure existante en béton armée », selon un avis d’ADP publié dans Moniteur .

Réouverture du terminal 2 E reportée à l’été 2008

La durée de ce marché est estimée à près de trois ans (33 mois exactement) à compter de son attribution. Ce qui correspondrait à une soit repoussée de 6 mois par rapport aux prévisisons de mars 2005.

ADP avait annoncé en mars Selon le gestionnaire des aéroports parisiens, le chantier se terminera « pendant la saison aéronautique d’hiver 2007/2008 », qui s’étale de fin octobre à fin mars.

La date limite de réception des offres est fixée au 29 avril 2005.
Selon ADP, la reconstruction de la voûte devrait coûter une centaine de millions d’euros.

L’enquête administrative, qui doit établir les causes de l’effondrement, avait conclu que deux événements étaient à l’origine de l’effondrement, qui a causé la mort de 4 personnes et blessés 3 autres, le 23 mai 2004 : « d’une part, le pliage et la perforation de la coque en béton armé par les butons qui devaient la soutenir. D’autre part, la rupture et la chute de la poutre qui supportait la coque ». Après un tel constat, ADP ne pouvait que décider en mars de détruire la voûte de la jetée pour la reconstruire totalement.

Le coût de l’opération est estimé à 150 millions d’euros et sera « très largement couvert par les assurances », selon ADP.

aller en haut de page

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0