Accueil > ACTU > Solidarité avec les syndicalistes de Toyota - Philippines

Solidarité avec les syndicalistes de Toyota - Philippines

mercredi 17 août 2005.

La direction du groupe japonais Toyota a demandé aux responsables de sa
filiale aux Philippines de tenter de se débarrasser définitivement du
syndicat TMPCWA d’ici la fin août.

La direction de Toyota-Philippines veut organiser des élections syndicales en août pour imposer son syndicat maison (TMPCLO). Elle a
demandé au Ministre du Travail de reconnaître le bien fondé de cette
procédure. Le ministre ne s’est pas prononcé, mais on craint le pire.
Rien ne garantit que les élections se déroulent normalement, les
responsables du TMPCWA étant interdits de séjour dans l’usine.

D’où l’urgence d’envoyer les deux mails de protestation reproduits ci- dessous.

Éléments recueillis par « Solidaires   » lors d’une rencontre avec des
syndicalistes de TMPCWA de passage à Paris

Créé en 1999, le TMPCWA se heurte d’emblée à la direction qui refuse de le reconnaître, conteste les résultats des élections ( favorables au TMPCWA) et attaque le syndicat en justice.

La deuxième phase, après la réaffirmation de la légitimité du syndicat par les autorités philippines, le 16 mars 2001, c’est le licenciement brutal de 227 militants et la mise à pied de 64 autres.

Depuis, les autorités philippines ont régulièrement pris le parti De Toyota (qui a menace de fermer ses deux usines et de quitter le pays), allant jusqu’à envoyer la police aider les vigiles pour disperser
violemment les salariés lors d’un piquet de grève.

Juridiquement, le syndicat a gagné à plusieurs reprises, d’abord avec une recommandation de l’OIT. (qu’ils avaient saisi) en leur faveur, puis avec un jugement de la Cour Suprême des Philippines. Le problème est le refus du gouvernement philippin d’appliquer ces décisions.

Par le biais de l’ACO (Action Catholique Ouvrière) japonaise, TMPCWA est entré en contact avec des syndicats japonais avec qui ils ont créé « Protest Toyota Campaign » et tissé des liens en Europe, en Grande-Bretagne et en France où ils ont rencontré des salariés de Toyota-Valenciennes (via la CGT   locale). La CGT  -Toyota Valenciennes a des contacts avec un syndicat technique implanté chez Toyota-Tchéquie (qui fabrique le, clone de la Peugeot 107, via une Joint-venture avec Peugeot-Citroen).

Pour info, voir le site de Peuples Solidaires   :
http://www.peuples-solidaires.org/article97.html

Proposition de soutien aux ouvriers de Toyota Philippines -
Envois de mail :

  • Mail de protestation numéro 1 :
    lettre au président de Toyota Motor Philippines Corporation

Merci de bien vouloir :
1) Signer au bas de la lettre ( nom et organisation)
2) Et envoyer à l’adresse suivante : Nobuharu.Tabata toyota.com.ph
3) En joignant une copie (cc  ) aux trois mails suivants :
david.go toyota.com.ph
tmpcwa edsamail.com.ph
d_mastermind2004 yahoo.com

Modèle de Courrier :

To Toyota Motor Philippines Corporation :

Mr. Nobuharu Tabata

President

Toyota Motor Philippines Corporation

Dear Mr. President,

We learned that the Supreme Court of the Philippines had recently issued
its final decision regarding the injunction case issued by the Court of
Appeals last July 21, 2001. According to the final decision, the Supreme
Court of the Philippines set aside and nullified the resolution of the
Court of Appeals, which enjoined the union to demand collective bargaining
and negotiation.

We also have learned that the International Labor Organization issued a
very good recommendation favoring the union of TMPCWA. However, despite
such finality of the said decision of the Supreme Court and the
recommendation of the ILO, the Toyota management refused and still refuses
to start the negotiation with the union, instead it created a company
dominated union under the name of Toyota Motor Philippines Corporation
Labor Organization (TMPCLO) and successfully securing an order from the
Department of Labor and Employment to conduct certification of election.

We condemn this anti-union dirty scheme of Toyota management and all of
its sponsored union leaders under the yellow union TMPCLO-TMPCSU-LMC.

We strongly request TMPC not to allow the conduct of Certification
Election and to set aside the decision of the DOLE, while following and
respecting the law and the decision of the Supreme Court, and start the
main and major issue of CBA-negotiation in good faith with the union
TMPCWA as soon as possible, or else we will continue this
protest action against Toyota and spread the news internationally.

Yours sincerely

nom / organisation

Cc   : Mr. David GO, Vice-President, Toyota Motor Philippines
Corporation
Toyota Motor Philippines Corporation Workers Association

  • Mail de protestation Numéro 2 :
    lettre au ministre du Travail philippin

Merci de bien vouloir :
1) Signer au bas de la lettre ( nom et organisation)
2) Et envoyer à l’adresse suivante : doleosec info.com.ph
3) En joignant une copie (cc  ) à :
bonna-97 yahoo.com
phbirnet mnl.sequel.net
asecroc info.com.ph
tmpcwa edsamail.com.ph
d_mastermind2004 yahoo.com

Modèle de courrier

To the Philippines Department of Labor and Employment

Sec. Patricia Sto. Tomas

Secretary of the Department of Labor and Employment

Dear Madam,

The Toyota President in the Philippines, Mr. Nobuharu Tabata continues to
refuse to negotiate with the TMPCWA despite the Supreme Court decision.

The Supreme Court of the Philippines Has removed the obstacle for CBA
negotiations when it rendered its final decision declaring illegal the
Injunction issued by the Court of Appeals against the decision of the
Secretary of Labor and Employment recognizing the Toyota Motor Philippines
Corporation Workers Association (TMPCWA) as the sole and
exclusive bargaining agent.

Now, in order to counter the Supreme Court decision, they put up a company
supported union the TMPCLO to put in doubt the status of TMPCWA. They
succeeded in causing lower ranked labor officials to call for election.

The Toyota President must stop their union busting tactics at once.

The Secretary of Labor and Employment must not entertain this tactics and
maintain its decision recognizing TMPCWA.

(nom/ organisation)

Cc   :
M.Alex Maraan, Director-Department of Labor and Employment-NCR
M.Hans Cacdac, OIC-Director
M.Benedicto Bitonio Jr., Assistant Secretary-Region Operations
Toyota Motor Philippines Corporation Workers Association


Voir en ligne : Peuples-solidaires.org

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0