Accueil > ACTU > La Direction de B2S-Ceritex doit entendre ses salariés !

La Direction de B2S-Ceritex doit entendre ses salariés !

jeudi 24 février 2005.


La société B2S - Ceritex est le sous-traitant d’Air France pour l’accueil téléphonique du Help Desk informatique. Nous reprenons ci-dessous l’édito du journal « Protestataires de Services » du syndicat SUD Ceritex et filiales pour vous informer de la vie des salariés dans chez les sous-traitants d’Air France !

Suite au refus de notre direction de nous augmenter pour la troisième année consécutive, les salariés de Strasbourg, de Chalon, du Mans et de Maisons-Alfort ont débuté une grève historique le 24 janvier 2005. Cette grève a été massivement suivie sur tous les sites afin d’obtenir 5% d’augmentation.

Face à cette mobilisation sans précédent, Maxime Didier et Etienne Ortega ont multiplié les provocations. Tout d’abord, en envoyant des huissiers puis des vigiles sur les sites de Maisons-Alfort et du Mans. Puis en nous traitant « d’extrémistes » et en affirmant que nous avions des salaires « 30% au-dessus du Smic » et que si nous n’étions pas contents « nous pouvions laisser notre place ».

Poursuivant sur leur lancée, notre direction lors des rassemblements devant le siège social à Gennevilliers, ouvre le « dialogue social innovant » en envoyant les CRS.

Messieurs Didier et Ortega ont une conception bien particulière du dialogue social !

Nous refusons de travailler pour gagner moins, nous refusons de perdre
année après année du pouvoir d’achat, nous refusons la précarisation de nos vies !

Notre situation n’est pas isolée, elle touche aujourd’hui l’ensemble des salariés du secteur public et du secteur privé. Le ras-le-bol est général et les manifestations du 5 février dernier, qui ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de manifestants dans la plupart des grandes villes, en sont un exemple.

Nous devons continuer la lutte aussi bien à l’intérieur de notre entreprise qu’à l’extérieur pour faire reculer ce patronat et ce gouvernement de plus en plus arrogants.

Ensemble dans le privé comme dans le public, par des manifestations et
des grèves, en renforçant le rapport de forces , dans l’unité syndicale, en coordonnant les actions dans les divers secteurs professionnels, voilà comment il faut continuer !

Voir en ligne : SUD Ceritex et filiales

aller en haut de page
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0