Accueil >ACTU >Tracts nationaux

TRAVAILLEZ PLUS POUR GAGNER MOINS !
2010 : signature d’un accord de réduction de notre pouvoir d’achat …

lundi 26 avril 2010, par Bureau national .


La Direction vient de faire accepter par plusieurs syndicats un accord qui entérine une baisse de notre pouvoir d’achat en 2010.
Pour l’essentiel des mesures prévues : + 0.4% d’augmentation en août avec une mesure plancher de 11€ + 0.4% en décembre avec une mesure plancher de 10€, revalorisation des primes liées à l’emploi de + 0,8 % en octobre, non augmentation de la PUA …

Or, l’INSEE annonce une inflation de 1,6 % entre mars 2009 et mars 2010 et prévoit 1.6 % à 2 % en 2010 !
Donc : comme l’inflation se cumule de mois en mois et que la 1re augmentation ne sera effective qu’en août, l’augmentation de 0,8% à partir du 1er décembre 2010 sera loin de couvrir l’inflation prévisionnelle.
Ainsi un agent payé 2500€ bruts mensuels aura gagné fin 2010 :

  • 70€ bruts au titre des 0,8% d’augmentation générale
  • 4€ au titre de la mesure plancher ( +1€/mois d’août à novembre : youpie !)
    soit un total de 74€ bruts fin 2010.
    (si la direction avait accepté d’appliquer l’augmentation de 0,8% dès le 1er janvier 2010, ce même salarié toucherait … 260 € bruts fin 2010 au lieu de 74€).

Mais, dans le même temps, l’inflation va lui faire perdre 242€ [1].

 Au global, fin 2010, ce salarié aura donc perdu (242€ - 74€) … 168€ !

Donc, lorsque certains syndicats signataires de cet accord annoncent un « maintien du pouvoir d’achat, notamment pour les plus bas salaires » grâce aux mesures plancher, c’est à se tordre de rire … ou de rage !
Ils vont devoir expliquer aux bas salaires ( mais aussi aux autres salariés ) , chiffres en main , comment notre pouvoir d’achat peut ainsi être maintenu !!

 C’est la faute à la crise ??

L’argument de la crise du transport aérien et des résultats d’Air France sont un peu fort de café :

  • d’avril à septembre 2009, le Groupe Air France a déjà réussi à baisser la masse salariale de 4,1% et de réaliser ainsi 100 millions d’€ d’économie,
  • et en 2010, 1700 emplois seront supprimés par le PDV …

… encore d’autres économies sur le dos de l’emploi, et donc du travail supplémentaire pour ceux et celles qui restent.

Car, au regard de ces économies réalisées sur nos salaires et nos emplois, l’activité, elle, re-décolle très fort.
Tous les experts de l’IATA le disent : dans trois mois, le trafic aura récupéré toutes les baisses d’activité subies depuis un an et demi.
Aujourd’hui, nous avons rattrapé les chiffres d’activité de 2008, résultats d’une croissance très importante.

Donc, la Direction table sur cette reprise…

Mais comme elle la veut la plus « rentable » possible, elle veut profiter de l’effet d’aubaine de ces premiers mois pour serrer encore un peu plus la vis, en dégradant notre pouvoir d’achat, après avoir dégradé les emplois.

C’est la même logique que nous subissons par tous les plans destructeurs d’emplois.
C’est la même logique mise en œuvre dans les filiales.

La Direction a visiblement un nouveau mot d’ordre
pour tous ( air connu ! ) :

 « Travaillez plus pour gagner moins ! »

Notes

[1calcul à partir d’une hypothèse d’une inflation de 1,6 % lissée sur 12 mois ( 0, 13 par mois )

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0