Accueil >Sections >PNC Air France

NEO
ou la
NOUVELLE EMBROUILLE ORGANISÉE

lundi 22 mars 2010, par SUD Aérien PNC .


La direction profite de la crise pour faire passer son projet NEO, mais oublie de nous parler des pertes abyssales (850 millions d’euros en fourchette basse de perte dues aux couvertures pétrole, et 500 millions d’euros d’amende suite aux ententes illicites sur le fret).

Il faut surtout que nos dirigeants remettent en question leurs salaires indécents, leur retraite chapeau et la gestion de leur portefeuille en bourse. Ces mêmes personnes devraient s’inspirer du modèle de la JAL ou 71 hauts dirigeants ont renoncé en décembre dernier à un mois de salaire ou encore prendre exemple sur le PDG de Continental Airlines.

SUD Aérien exige que nos dirigeants s’appliquent à eux-mêmes le projet NEO dés le 28 Mars 2010 pour faire face à la crise et surtout pour réparer leurs erreurs, en diminuant leurs salaires, leurs retraites chapeau et en augmentant leur productivité !

Nous invitons aussi nos « ingénieurs (ou brainstormeurs) » du marketing diplômés des plus grandes écoles françaises voire mondiales, à venir voler avec nous pendant un an, avant d’élaborer leurs stratégies funestes. Nous doutons toutefois qu’ils puissent tenir plus de 3 mois !

Nous demandons donc l’abandon définitif du PNC   en moins sur A319, l’abandon de l’augmentation des charges de travail et du ratio PAX   /PNC   et l’abandon de la révision de notre rémunération. Nous refusons que la productivité PNC   augmente de 20% pour le même salaire et de voir nos conditions de travail se dégrader.

Pour SUD Aérien c’est :

  • Non à la diminution des compo-peq sur 319 et sur les vols Alger
  • Non à l’augmentation des ratios PAX  /PNC   pouvant aller jusqu’à 65 PAX   par PNC  
  • Non à l’augmentation de nos charges de travail à bord (chaud à partir de 2h30, offre en corbeille après le débarrassage, remplacement du pré conditionné par des offres à préparer…). Rappelons que la simplification du service et donc la réduction de ces charges de travail ont été obtenues lors des négociations du protocole de service MC  -CC   en 2004, en contrepartie de la diminution des compositions équipage.
  • Non à la révision de la rémunération. En s’attaquant à la partie variable, la direction nous ferait travailler plus sans gagner plus !

Même notre cher Président de la République nous avait promis de travailler plus pour gagner plus mais à Air France nos dirigeants (supprimer le eux)veulent nous faire travailler plus pour gagner autant voir moins !!!
Cherchez l’erreur !

SUD Aérien exige que le protocole de service et l’ACG en vigueur soient respectés dans leur intégralité. Tout passage en force nous amènerait à une action en justice et à un appel à la grève !

Mots-clés

Sur le Web

  • SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

    Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0