Accueil >ACTU >Tracts nationaux

APRES LE VERDICT DU TRIBUNAL DE CRETEIL CONCERNANT L’ACCIDENT DU 1ER FEVRIER 2005

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SYNDICAT SUD AERIEN AIR FRANCE

vendredi 27 novembre 2009, par Bureau national .


Dans la lutte du pot de fer contre le pot de terre, c’est une fois de plus, le pot de fer qui gagne !

Le tribunal de Créteil n’a donc suivi aucune des réquisitions du Parquet qui demandait la condamnation d’Air France au motif de non respect des procédures de sécurité et de matériel non conforme et 6 mois de prison avec sursis à l’encontre de l’agent de piste.

En effet, le tribunal disculpe totalement l’employeur Air France de sa responsabilité en le relaxant et, pire, charge au maximum l’agent de Piste en condamnant le salarié au double de la peine requise soit à 1 an de prison avec sursis.

Le message envoyé aujourd’hui par le tribunal de Créteil aux salariés d’Air France est à double détente :

  • c’est dire qu’un employeur, peut, en toute impunité, ne pas respecter ses propres procédures de sécurité et mettre à la disposition des personnes des escabeaux non conformes à la règlementation
  • c’est dire qu’il a également tout loisir de faire porter l’ensemble de la chaine de responsabilités d’un accident du travail sur un seul salarié par ailleurs, le dernier maillon de cette même chaine.

Dans un monde du travail de plus en plus précaire et instable, la décision des juges de Créteil de disculper une grande entreprise de sa responsabilité d’employeur va générer à coup sûr pour les salariés encore un peu plus d’inquiétude et de stress.

Après la relaxe totale des patrons d’AZF-Total, la relaxe d’un grand groupe mondial dans l’accident d’Orly, va intensifier le sentiment d’écœurement et la confiance des citoyens dans la justice risque de tomber au plus bas.

SUD Aérien persistera pourtant dans son combat pour le respect des conditions de travail et de la sécurité, pour que les salariés ne soient pas des lampistes payant de leur emploi ou de leur vie les manquements de l’employeur.

SUD Aérien persistera aussi dans sa tâche d’œuvrer pour que la compagnie Air France mette enfin en adéquation ses paroles et ses actes et fasse de la sécurité des vols et des personnes, sa priorité numéro 1 comme elle l’affirme sans cesse haut et fort.

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0