Accueil >ACTU

Tout le monde ne subit pas la crise de la même manière !

lundi 13 juillet 2009, par Bureau national .


Selon les pages 16 à 25 du Document de référence 2008-09 : Air France-KLM lors de sa réunion du 19 mai 2009, le Conseil d’administration AF-KLM a décidé, sur proposition du Comité de rémunération, d’attribuer à Monsieur GOURGEON,

  • en tant que Directeur général délégué, au titre de la période du 1er avril au 31 décembre 2008, une part variable égale à 40% de sa rémunération fixe (soit 165 000 euros en plus des 550.000€ du fixe) ;
  • en tant que Directeur général, au titre de la période du 1er janvier au 31 mars 2009, une part variable égale à 55 000 euros (soit 29,33% de sa rémunération fixe de 187.500€ pour le trimestre).

Cette part variable a été déterminée sur la seule base de la partie qualitative, la partie quantitative étant nulle compte tenu des résultats de l’exercice 2008-09. Cette partie variable est versée au cours de l’exercice 2009-10.

Ainsi depuis la privatisation d’AF-KLM en mai 2004, la rémunération du PdG, J.C Spinetta a été multipliée par 4,8 entre 2003 (382 200 €) et 2008 (1 840 000 €).

Celle de P.H. Gourgeon Directeur Général, chiffre public depuis 2004 seulement a été multipliée par 2,25 en 4 ans : 510 824 € en 2003 et 1 140 000 € en 2008.

Au 1er janvier 2009, la rémunération fixe de base du Directeur Général est passée de 550.000€ à 750.000€ (soit + 36% d’augmentation) avec un bonus qui peut atteindre 100% voire 130% de la rémunération fixe si les objectifs sont atteints.

De janvier à décembre 2009, il est sûr de toucher au moins 805.000 € même s’il n’a aucun bonus d’avril à décembre ! Il est fort probable qu’il ait plus 150 000 € de bonus en plus.

Et il a le culot de se plaindre auprès des journalistes que sa rémunération a été amputée de 28 % , c’est indécent ! Ces gens là ne vivent pas dans le même monde !

Le 19 mai 2009, le Conseil d’administration AF-KLM n’a pas remis en cause ces chiffres. La situation économique est-elle aussi grave que certains le répandent alors que nos dirigeants ne remettent pas en cause leurs très fortes rémunérations, ni la retraite chapeau de 37 hauts dirigeants qui coûtent au moins 15 millions d’Euros par an à la compagnie.

Grâce à cette retraite chapeau, M. Spinetta touche une retraite de 665.000€ annuels (soit plus de 55.000 € par mois !) (40% de la moyenne de ses 3 dernières rémunérations).

Et pendant cette période 2003-2008, la rémunération des salariés par les augmentations générales a progressé de moins de 10 % en 5 ans.

Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0