Accueil >ACTU >Tracts nationaux

Prendre des jours...pour en perdre !

mercredi 1er juillet 2009, par Bureau national .


On nage en pleine incohérence ! Alors que la direction prétexte d’une baisse de l’activité pour imposer 15 jours de congés annuels à l’ensemble du personnel administratif - et au passage récupérer au moins 3 jours de majorations de congés - elle fait pression sur ces mêmes agents pour qu’ils aillent en renfort sur le Hub et Orly combler le sous-effectif dû à l’arrêt des CDD et des intérimaires !!
Quant aux heures supplémentaires, elles continuent allègrement de flamber dans les secteurs opérationnels.
Résultat : dans un contexte de prétendue baisse de l’activité, les administratifs vont travailler au minimum 3 jours de plus dans l’année ?

Quelle crédibilité donner à cette mesure ?

Preuve est faite que l’objectif du « plan de riposte graduée » était de remettre en cause des acquis (notamment les congés supplémentaires) de façon pérenne et pour tout le monde cette fois-ci.

Même si envers et contre tous, les DRH imposent cette mesure bureaucratique en toute illégalité, c’est quand même un échec. Car elle a provoqué des réactions intersyndicales et des mouvements de protestation sans précédent. La confiance est rompue et la direction aura du mal à s’en remettre.

Dès l’origine du conflit, les syndicats ont dénoncé l’illégalité de la mesure, analyse soutenue par plusieurs inspecteurs du travail. Restait donc à faire dire le droit en la matière puisque la direction ne veut pas en démordre. C’est ce que SUD Aérien fait en demandant au tribunal de grande instance de Bobigny, en procédure d’urgence, d’annuler la mesure et de rétablir l’ensemble des salariés d’Air France dans leurs droits à savoir, récupérer les majorations de congés perdues.
Malheureusement, notre syndicat est le seul à poursuivre la direction d’Air France en justice pour soutenir les droits de l’ensemble des personnels quel que soit leur établissement de rattachement.

Mais si l’action juridique est indispensable, l’action des salariés l’est tout autant, ne serait-ce que pour démontrer à la direction leur désaccord. Voici donc un rappel des consignes syndicales :

  • déposez vos congés comme prévu, charge à la hiérarchie de vous imposer les 15 jours de CA. Dans ce cas, faites une trace écrite de votre désaccord (courrier, Lotus ...) car l’employeur ne peut pas unilatéralement décider de vos dates de congés sans respecter un délai d’un mois
  • boycottez les renforts (actuellement sur la base du volontariat)
  • refusez les heures supplémentaires si elles servent à combler le sous-effectif de votre service.

Baisse d’activité ou augmentation des charges de travail ? La direction doit choisir !

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0