Accueil >ACTU >Tracts nationaux

REPERES en vue du REFERENDUM PNC

sur le scénario de l’UNAC/DIRECTION envoyé ces jours-ci à domicile

jeudi 28 février 2008, par SUD Aérien PNC .


UNE MANIPULATION DE PLUS !

Les procédés anti-démocratiques de la direction continuent : nous venons d’apprendre que la vidéo 2010 a été supprimée au profit d’un « briefing » au cours duquel les Cadres vendent le projet Direction/UNAC   et que les entretiens pour les avancements servent à faire pression pour voter OUI ! Quel mépris ! Une bonne raison pour voter NON !

« Approuvez vous l’application des mesures présentées ? »

C’est la QUESTION PIEGE pour nous faire douter. Les PNC   exigent non seulement des améliorations de leurs conditions de travail mais encore une vraie augmentation de salaire.

Ne choisissons pas entre « conditions de travail » et « salaire », nous méritons les deux.

Les « mesures » présentées par la Direction sont de 3 ordres :

  1. Conditions de TRAVAIL : moins avantageuses que celles négociées par l’Intersyndicale [Long-courrier : 2 jours OFF après vol Long-trajet à la place de 3 RNN obtenus par l’IS ; Moyen-courrier : RPC passe de 14 à 16 heures après un vol MC  /CC   etc...]
  2. Conditions financières : un MIX qui ressemble au scénario de l’Intersyndicale [la « prise en compte individuelle du béton, stage, réserve » ne compte qu’en heures SUP ! et non dès la première heure !]

    Projet UNAC  /Direction= 40 millions d’€ <> Projet de l’Intersyndicale= 80 millions M d’

  3. Suppression de mesures illégales : « l’absentéisme critique » et le statut des PNC   en maternité n’entraveront plus avancements et promotions conformément au Code du travail .

En 1993, l’Etat renflouait la compagnie avec plus d’un milliard d’euros...
En 2008, AF-KLM c’est plus de 3 milliards de réserves,
Les résultats attendus au quatrième trimestre permettent de tabler sur un bénéfice avoisinant
1 milliard d’euros, pour AF, seule ! (source CONCORDE du 13/02 /2008).

NON au scénario de l’UNAC  /Direction à moitié prix !

Les PNC   exigent un rattrapage. Notre projet = enveloppe de 80 millions étalés sur 5 ans, soit 3 % des réserves actuelles !

Film des négociations : « Je ne partagerai pas le butin ! »

Réplique favorite du Président, premier prix d’interprétation du rôle dramatique : « Avec un rattrapage de salaire et des améliorations des règles d’utilisation, attention, le navire coulera ! »

En coulisse (journal les ECHOS), le Président-Capitaine du navire tient un autre langage aux actionnaires : annonce d’une augmentation conséquente des dividendes en 2010 !

En 1993 nous voguions dans un canot de sauvetage.
Aujourd’hui nous naviguons sur un paquebot aux cales bourrées de lingots. L’équipage réclame sa part légitime et refuse un projet qui les bloque dans la soute !
Capitaine cessez de nous mépriser, la mutinerie couve !

 Servons-nous du NON au référendum comme levier...

 Exigeons une vraie consultation démocratique !

Après plusieurs mois de négociation, la Direction demande aux PNC   de signer un chèque en BLANC en acceptant un projet avec des chapitres non négociés donc de valider un Accord Collectif non abouti ! Les congés : 20 jours en été, à répartir sur 7 mois ! Des périodes de 4 à 6 jours non accolées au repos (N ou S) qui abattent les repos mensuels !

La Direction favorise un scénario, cela s’appelle un diktat !

Les « cadres » PNC   - 300 voix a priori acquises à la Direction - voteront : c’est inadmissible...(En effet, l’accord salarial des cadres est dissocié de celui des PNC   de base et leur garantit un « PETIT » 5 % d’augmentation par an !)

Nous revivons l’époque du chantage psychologique orchestré par Christian BLANC pour obtenir un oui à son sinistre référendum B-scale... Certains mercenaires de la Direction colportent que Y =84 coulerait l’entreprise !

Ne nous laissons pas piéger par une manœuvre aussi grossière !

Si nous refusons massivement le scénario de l’UNAC  /Direction, ils seront obligés de conclure les négociations d’un Accord Collectif Global plus favorable aux PNC   pour lequel nous avons toujours demandé :

  • Une amélioration impérative de nos conditions de travail !
  • Un minimum garanti égal au TMB actuel revalorisé des augmentations de la grille salariale !
  • Une Rémunération pour chaque heure au service de l’entreprise
  • Le paiement des heures de nuit dès la première !

 NON au chantage ! La Major peut payer ... nous le valons bien !

P.-S.

Dernière minute : la direction vient de supprimer la vidéo 2010 pour un briefing avec diapos pourquoi il faut voter OUI au référendum

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux
Mots-clés

Sur le Web

  • SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

    Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0