Accueil >ACTU >Tracts nationaux

CFTC - FO - SNPNC - SUD Aérien - UNSA

TOUS EN GREVE
LES 25, 26, 27,28, ET 29 OCTOBRE 2007

lundi 22 octobre 2007.


Attitude irresponsable de la Direction

A l’issue de la réunion du 19 octobre, la Direction a décidé de jouer la montre face aux fermes revendications de l’Intersyndicale sur le calcul de notre rémunération.

Ne proposant aucune avancée, la Direction refuse clairement de négocier et adopte une attitude qui, au mieux, est irresponsable, au pire, traduit l’incapacité de nos dirigeants à établir un rapport de dialogue avec les organisations professionnelles dès lors qu’il s’agit d’améliorer notre rémunération, notre activité et nos conditions d’utilisation.

Elle s’enferme dans une logique de négociation à coût constant ne voulant rien lâcher pour le PNC   alors que l’entreprise dégage des bénéfices historiques avec 3,7 milliards de trésorerie.

 Après les sacrifices, un rattrapage s’impose

Nous, PNC  , pouvons être fiers de notre contribution à cette situation florissante. Nous voulons maintenant récolter les fruits de tous nos sacrifices notoires et récupérer notre dû. Pourquoi l’entreprise a su rendre aux uns ce qu’elle refuse aux autres ?

Pour mémoire :

  • Passage de 67 à 75 heures travaillées gratuitement.
  • Gel des salaires et pseudo compensation annuelle de l’inflation.
  • Augmentation de la productivité, accélérations des vols.
  • Charges accrues et conditions de travail dégradées (réduction des composition équipage sur Moyen courrier, versions NEV aux conséquences délirantes sur le service et la répartition des tâches, etc.).
  • Visa US effectué sur nos jours de repos.

Il s’agit bien d’un réel rattrapage financier et social qu’exige l’Intersyndicale à la hauteur de l’implication du PNC   dans le redressement économique d’Air France. Implication, vite oubliée par ceux qui maintenant ont les yeux rivés sur le CAC 40 et leurs dividendes.

 De par son attitude inacceptable, la Direction a choisi ouvertement le conflit en voulant imposer à l’Intersyndicale un simulacre de négociation à 0 euro.

Face à un tel mépris, nous, syndicats démontrons notre capacité à unir nos forces pour défendre les intérêts de notre profession et son devenir. Le rapport de force devient donc inévitable pour déstabiliser une Direction dont la seule volonté est de passer en force pour nous imposer un accord au rabais.

L’Intersyndicale ne peut accepter plus longtemps une telle parodie de dialogue social face à une Direction qui continue d’ignorer le mécontentement général.

Nous déposons donc un préavis de grève de 5 jours pour fin octobre.

Les suites de ce mouvement de grève dépendent uniquement de notre mobilisation massive

Seule une mobilisation de grande ampleur donnera force à nos revendications qui détermineront notre quotidien et notre avenir. Les PNC   sont indispensables dans les avions et nous allons avoir une superbe opportunité de le rappeler à la Direction.

Que nos dirigeants cessent de croire que tout va bien et que nos conditions de rémunération et d’utilisation nous soucient peu.

Les 25, 26, 27, 28, et 29 octobre, la Direction devra affronter un front syndical uni et des PNC  , qui ensemble, croient au combat pour une juste valorisation des efforts fournis.

 PNC   rassemblons-nous pour défendre nos droits par une forte mobilisation collective

 TOUS EN GREVE

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux
Mots-clés

Du même auteur

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0