Accueil >Sections >PNC Air France

NOUVEL ACG : ULTIMATUM A LA DIRECTION
SUD AERIEN PNC N’ACCEPTERA PAS LE PASSAGE EN FORCE !

mercredi 19 septembre 2007, par SUD Aérien PNC .


C’est avec colère que nous avons découvert dans nos casiers un FLASH Actu de la Direction « cadrant » de façon unilatérale les futures négociations du nouvel ACG [*]. En colère car la Direction veut d’ores et déjà imposer le maintien du socle de référence, c’est-à-dire qu’elle veut transposer l’accord collectif actuel (2003-2008) en nouvel ACG [*] sans négociation. Ainsi, nous ne pourrions plus traiter de nos revendications (paiement des réserves, heures de nuit, temps partiel, temps alterné,...).

Ce comportement à l’égard des PNC  , est très largement provocateur et révoltant. Nous adressons un ultimatum à la Direction pour le 24 septembre : ouverture des négociations. Nos revendications seront les suivantes :

  • repousser la date de fin des discussions autant de temps que nécessaire. SUD Aérien PNC   a écrit à la Direction qu’il était de SA responsabilité si le calendrier de négociations (juin 2007) de l’ACG n’avait pas été respecté,
  • ajouter dans les thèmes de discussion, des sujets actuellement non traités dans l’actuel ACG [*].
  • SUD Aérien n’acceptera pas une simple transposition à l’identique de l’actuel ACG [*] dans un nouvel accord. C’est ce que la Direction a pourtant fait, avec l’accord de TOUS les syndicats lors de la transposition des Statuts (règlements du personnel) et en Conventions d’entreprise. Seul SUD Aérien a refusé de signer.

SUD Aérien est et sera toujours aux côtés des salariés pour défendre avec âpreté leurs conditions de travail et de salaire.
Nous ne craignons pas d’appeler au conflit quand cela est nécessaire mais nous n’utilisons pas la menace de grève comme épouvantail auprès de la Direction. Quand nous décidons d’appeler au conflit, ce n’est pas pour y renoncer quelques semaines plus tard sans contrepartie.

Nous avons pleinement conscience qu’appeler à la grève n’est pas anodin, c’est tout de même prendre la responsabilité d’engager les salariés à une perte de salaire. Il est évident que les intentions de la Direction sont de nous porter des mauvais coups et qu’il va certainement falloir appeler à la mobilisation des PNC  

Plusieurs conditions préalables doivent être remplies avant d’appeler à la grève :

  • le blocage ou l’échec des négociations,
  • on convie, sans exception, l’ensemble des syndicats à débattre d’un éventuel conflit pour être plus fructueux
  • et pour les négociations de l’ACG [*] , compte tenu de l’enjeu et des délais : l’accord des PNC   pour la grève par l’organisation d’un référendum. C’est un principe de démocratie collective auquel SUD Aérien PNC   est très attaché et c’est également s’assurer que la grève sera suivie, donc efficace.

Dès le 24 septembre, date de la 1re réunion de négociations de l’ACG [*], nous allons très vite voir si la Direction tente de passer en force. Si c’est le cas, nous vous consulterons aussitôt pour connaître votre position pour une grève.

A très bientôt, donc.

Notes

[*ACG : Accord Collectif Global PNC AF

Mots-clés

Sur le Web

  • SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

    Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0