Accueil >Sections >DGI Air France >Archives Air France Industrie

TRANSACTION SECRETE ... TRADERE OPTIMI PESSIMA

« la trahison des élites est la pire »

vendredi 23 février 2007, par SUD Aérien DGI ORLY .


Le 7 décembre, suite au « conflit des signatures » sur la DGI  , SUD Aérien expliquait dans un tract, la « transaction secrète » passée entre les bureaux centraux CGT  /UGICT/CFDT  /FO/CFTC et la direction.

Cette transaction secrète, SUD Aérien a refusé de la signer !

Pendant un mois, silence radio des syndicats signataires puis, début janvier, ils distribuent un tract intersyndical justifiant leurs signatures.

Sans aucun état d’âme, ils font comme si cette signature avait été faite dans l’intérêt des salariés.
Or, au contraire, c’est contre les syndicats que la direction voulait exercer une pression et non contre les salariés.

Le tribunal a d’ailleurs suivi Air France en condamnant les syndicats et pas les salariés.

Donc, la signature de cette transaction ne représente pas une protection pour les salariés.

Mais les syndicats signataires « oublient » de dire que dans la transaction :

  • ils reconnaissent que l’action des salariés était illégale :
    donc oui, la transaction porte atteinte aux droits des salariés,
  • ils s’engagent à contrôler leurs sections pour les empêcher de reproduire de telles actions :
    donc oui, elle porte atteinte à l’indépendance des organisations syndicales,
  • les syndicats acceptent de dire qu’ils feront en sorte que les salariés ne reproduisent pas des actions équivalents : donc, oui, elle porte atteinte à la lutte revendicative.
    Et si les bureaux centraux des syndicats signataires contestent notre lecture de la transaction, ils n’ont qu’à la faire connaître.

DONC, MESSIEURS LES DIRIGEANTS, UN PEU DE COURAGE : PUBLIEZ VOTRE TRANSACTION !!!!

Car comment osent-ils dire que leur signature a été prise en toute démocratie, avec l’accord des adhérents et des militants alors que l’on sait maintenant que seulement quatre ou cinq dirigeants syndicaux, tout au plus, ont eu cette transaction en main.

Cette transaction est un coup de poignard dans le dos des salariés qui menaient une action revendicative légitime.

Mais c’est aussi un coup de poignard pour les sections syndicales (juste pour certaines de la CGT  , les autres FO.CFDT  .CFTC sont en accord avec leurs bureaux centraux ), pour les délégués et les adhérents des ces syndicats.

SUD Aérien est le seul syndicat à être toujours poursuivi par la Direction qui demande au tribunal de nous condamner à 80.000€ de préjudice.

Réponse de SUD Aérien : nous portons plainte contre la direction pour discrimination pour avoir négocié dans notre dos et celui des salariés, ce qui est , en fait, un accord collectif.

Enfin, comment la direction peut-elle inviter le personnel à voter pour élire nos représentants syndicaux et, dans le même temps, les discréditer en leur faisant signer un accord crapuleux !!!

P.-S.

P.S : il est revenu à nos oreilles que dans certaines heures d’info, un membre du Bureau national de la CGT s’amuse à raconter que SUD Aérien, évidemment de mèche avec la Direction et la justice (quel pouvoir !!!) avait fait reporter le procès après les élections professionnelles .... pour signer lui aussi la transaction ( Dans le genre, ils sont aussi pourris que nous... !)..
Alors faisons un pari avec ce camarade qui se reconnaîtra. Parions 80.000€ (au hasard) que SUD Aérien ne signera pas la transaction au soir du 8 mars... !

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Archives Air France Industrie
Pas d'autres articles dans la rubrique Archives Air France Industrie
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0