Accueil >Sections >Opérations aériennes

NON à la sous traitance des Navettes PN d’Orly

mercredi 25 octobre 2006, par Bureau national .


Nous avons aujourd’hui un peu plus d’informations concernant le projet de sous- traitance des navettes équipages d’Orly.
En effet suite aux présentations dans les instances représentatives du personnel nous pouvons aujourd’hui et seulement aujourd’hui, nous appuyer sur des documents.

La présentation de ce projet à la commission Emploi et Formation du CE nous a confirmé ce que nous pensions déjà :

  • la sous-traitance de ce service n’apportera aucune amélioration du « service aux clients »,
  • elle n’est pas motivée non plus par une mutation technologique ou un impératif économique hormis de se saisir de l’opportunité de départs à la retraite pour supprimer l’ensemble des postes et faire disparaître le métier.

Nous considérons que ce service satisfait pleinement à la mission qui lui est confié.

La commission elle-même en arrive à cette conclusion.
Extrait de l’avis de la commission : « Toutefois, dans le cas du projet de sous-traitance envisagé, il conviendrait d’expliquer, en s’appuyant sur des arguments un peu plus concrets, la nécessité de supprimer un corps de métier au sein d’une entreprise qui par ailleurs affiche des résultats positifs dont l’ampleur est jugée par la direction, elle-même, historique ; cette suppression ne s’expliquant ni par l’amélioration du service aux clients, ni par une mutation technologique mais seulement par un objectif de croissance. »
Ce dernier restant à démontrer puisque à ce jour aucun chiffre précis ne nous a été communiqué.

Nous pensons que ce projet n’est que la conséquence des événements que nous avons vécus ces dernières années (Privatisation, accord de mobilité sur les 3 prochaines années : le NAT, recherche de rentabilité).

La direction a attendu d’avoir « toutes les cartes en mains » pour entamer le travail de démantèlement de notre activité. La majorité des syndicats en signant des accords anti-sociaux l’y a aidé.

 Pour notre part, nous réaffirmons notre totale opposition à ce projet, nous estimons que ce service doit garder toute sa place au sein de notre compagnie.

Nous sommes convaincus que le recentrage sur « le cœur du métier » comme ils disent n’est qu’un prétexte pour remplir encore plus les poches des actionnaires et de nos dirigeants.

C’est l’argument « choc » que la direction répète inlassablement pour justifier la disparition de métiers qu’elle juge improductifs : les chefs avion, le tri bagage à CDG et à MLH, les 2 hôtelleries (AF et IT), l’armement cabine, aujourd’hui la mise en place des passerelles et les Navettes Equipages ... etc !

C’est quoi « le cœur du métier » ? Les avions et les pilotes ? Nos métiers sont-ils plus éloignés du « cœur du métier » que ne le sont les comités de directions qui eux ne seront jamais sous-traités ? Qui fait tourner la boutique, les actionnaires ou les salariés ?

Nous n’accepterons pas de voir notre compagnie partir en lambeaux.

Nous lançons dés aujourd’hui une pétition afin de recueillir le soutien de l’ensemble des salariés d’Air France, nous interviendrons aussi auprès des différentes instances afin de nous faire entendre.
Nous demandons aux chauffeurs, aux régulateurs de ne plus se présenter aux entretiens concernant leurs reclassements.

 Nous avons une chance de faire reculer la direction sur ce projet : il nous faut la saisir !!!

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Opérations aériennes
Pas d'autres articles dans la rubrique Opérations aériennes

breves

Il n’y a pas de brève à cette adresse
Mots-clés

Sur le Web

  • SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

    Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0