Accueil >ACTU >Tracts nationaux

Des lingots et des nèfles.

vendredi 1er juillet 2005, par Bureau national .


 Des lingots et des nèfles [*].

La comptabilité Air France/KLM [1]. pour l’exercice 2004/05 est désormais commune.

  • Bénéfice net : 351M euros ( 292 M euros en 2003/04 soit une progression de 20%),
  • Le chiffre d’affaires est de 19 milliards d’euros (+7.2%),
  • 40 M euros vont être distribués aux actionnaires sous forme de dividendes (269,8 millions d’actions dans le capital AF/KLM) contre 50 euros d’Intéressement par salarié.

 AF/KLM d’en bas

A noter que l’ensemble des salaires nets (incluant les augmentations, les promos, le glissement vieillesse-technicité) n’augmente que de 3.4%, ce qui démontre bien les gains de productivité à nouveau réalisés sur notre dos. La masse salariale totale augmente de 4.1%, à cause de la suppression des allégements « loi Aubry » qui fait augmenter les « charges sociales » de 7.4%.

Cela est confirmé par le fait que l’effectif du groupe AF/KLM [1] connaît une diminution de 0.6% (« nous » sommes 102.077). Cette baisse affecte surtout le personnel au sol :

  • moins 1200 employés dont 592 dans le Groupe Air France [2].
    • Les effectifs des techniciens et agents de maîtrise restent stables.
    • L’effectif PNC   progresse légèrement : + 250 essentiellement dans le groupe AF, sur un effectif total de 19.829.

La masse salariale représente un montant total de 5.9 milliards.
Le rapport masse salariale/ chiffre d’affaires est de 31%. Notons que cette proportion est quasi identique dans l’ensemble du groupe [1] et dans le Groupe AF [2] lui–même (32,5%).

Pour apprécier ce qu’on appelle la répartition des richesses dans l’entreprise, il faut regarder le montant de la valeur ajoutée : chiffre d’affaires moins charges externes (carburants, loyers opérationnels, frais commerciaux,…).

Ensuite on calcule la part des salaires dans la valeur ajoutée. On voit bien une nette dégradation de cette part, par rapport à l’exercice AF 2003/04, et même par rapport à celui d’AF/KLM de la même année : on passe de 73.84% à 70.58%. Et cela malgré l’augmentation de la facture pétrolière qui vient normalement amputer la valeur ajoutée.

  
AF
AF
AF
AF+ KLM
AF/KLM
2002
2003
2004
2004
2005
Chiffre d’Affaires (CA en M Euros )
12.337
12.687
12.528
17.782
19.078
Charges externes (M Euros )
6.754
7.174
7.466
9.779
10.687
Valeur Ajoutée (VA en M Euros )
5.583
5.513
5.062
8.003
8.391
VA / CA
45,25%
43,45%
40,41%
45,01%
43,98%
Salaires (en M Euros )
4.079
3.856
3.738
5.685
5.922
% sal / VA
73,06%
69,94%
73,84%
71,04%
70,58%

On remarque qu’Air France/KLM [1] amortit très bien l’augmentation de la facture pétrolière. Les frais de carburant avion passent à 2.65 milliards, en augmentation de 33%. Mais le total des charges externes n’augmente que de 9.3%, grâce notamment aux économies faites sur les frais commerciaux. D’où un rapport VA/CA à peine dégradé !

 AF/KLM d’en haut

Comme nous l’avons mentionné dans nos tracts, la rémunération des trois principaux dirigeants du groupe AF/KLM [1] s’est élevée en cumulé à 2.5 M euros. Elle s’établissait à 1.8 M euros lors de l’exercice précédent (+39% !).

Détail : le salaire moyen de ces trois dirigeants est donc en 2004/2005 de 64.102 euros/mois (420.485FF). Leur augmentation moyenne a été de 18.000 euros/mois (118.072FF).

Quant aux rémunérations des 15 membres du Comité exécutif du Groupe Air France, elles représentent 3.6 M euros, soit en moyenne 20000 euros par mois.

Notons aussi que le groupe Air France prend soin de la retraite de ses hauts cadres. En toute discrétion, Air France a mis en place un régime de retraite complémentaire spécial pour 39 cadres supérieurs de la compagnie, ce qui représente, dans les comptes de cette année, la coquette somme de 14 M euros : soit 360.000 euros par cadre.

 Attention aux opérations financières opaques

Avoir les moyens d’analyser sérieusement ces comptes va devenir une tâche importante pour les syndicats.

En effet, il faut être attentif à la façon dont se répartissent les richesses produites par les salariés de l’entreprise, et ce qu’en font nos dirigeants. Maintenant que nous sommes totalement à la merci des investisseurs et des actionnaires, évitons de nous retrouver dans la même situation que de nombreux salariés de groupes internationaux qui se retrouvent, du jour au lendemain, dans une situation de « crise », alors que la santé de leur entreprise leur semblait excellente.

La direction ne nous donne pas les moyens d’étudier réellement les comptes du Groupe AF/KLM [1]. Le CCE ne peut en effet expertiser que les comptes d’AF.

Or, dans les années qui viennent, l’ensemble sera de plus en plus imbriqué. C’est déjà le cas pour les Programmes, pour le Commercial, cela va le devenir vite pour l’Informatique et l’Industriel…

Par ailleurs, certaines directions ne se privent pas d’ores et déjà d’évoquer « une meilleure productivité » chez KLM, sans évidemment que nous ayons les moyens de faire une étude comparée.

Le PDG l’a clairement annoncé : le seul objectif est d’augmenter la productivité pour améliorer les résultats, il faut augmenter la profitabilité de l’entreprise pour qu’elle soit attirante pour l’actionnaire. Il ne s’agit donc plus d’efficacité économique mais de marge pour rémunérer suffisamment les actionnaires.

Cela ne peut être obtenu qu’au détriment des effectifs, des conditions de travail, des salaires et de la qualité de service.

Encore une fois, répétons-le : les salariés ne sont ni « un coût » ni une « variable d’ajustement », ce sont eux qui assurent la pérennité de l’entreprise.

Notes

[*Dans le langage familier, Des nèfles ! est une expression qui s’emploie pour signifier quelque chose de faible valeur ou pour exprimer une dénégation ou un refus

[1la Holding AF/KLM est composée du Groupe AF et du Groupe KLM (compagnie KLM + filiales)

[2le Groupe AF comprend la compagnie AF + filiales (Servair, Fréquence+, Air France Finance, etc...

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0