Accueil >ACTU >Tracts nationaux

COMMUNIQUE SUD Aérien

Transport aérien et aéroports :
Contre la banalisation des intimidations patronales et policières
et la répression à l’encontre des syndicalistes de lutte,
les salariés se mobilisent !

lundi 27 juin 2005, par Bureau national .


Ces derniers mois, les salariés de trop nombreuses entreprises intervenant au sein du transport aérien ou de l’assistance aéroportuaire subissent de plus en plus souvent l’arbitraire patronal ou institutionnel, lors des conflits qui opposent ces salariés à leurs employeurs.

Ainsi, au sein de la principale filiale d’Air France, Servair S.A. à Roissy CDG, la direction harcèle les représentants SUD Aérien qui ont animé la grève contre un phénoménal plan de régression sociale : 3 avertissements en 3 semaines pour un délégué SUD Aérien chez Servair 1 et tentative de pousser à la démission un des fondateurs du syndicat SUD Aérien Servair chez Servair 2. Les pratiques patronales au sein de Servair ont toujours été marquées par la discrimination et d’autres pratiques douteuses !

Chez Connecting Bag Services à Roissy, du groupe WFS (Vinci), la direction a sanctionné plusieurs dizaines de salariés uniquement parce que ceux-ci exerçaient leur droit de retrait, légiféré par le Code du travail, alors que préalablement ces salariés avaient été séquestrés durant plusieurs heures dans une salle de repos ... par la gendarmerie, avec menaces de retrait du « badge aéroport » pour les délégués syndicaux SUD Aérien qui protestaient : séquestration et menaces qui ont mis évidemment ces fonctionnaires dans la plus totale illégalité !

A Air France, sur l’escale de Toulouse, un délégué SUD Aérien vient d’être sanctionné pour fait de grève, ce qui est illégal, créant ainsi un immense mouvement de protestation et de soutien : l’escale sera encore en grève le mercredi 29 juin !

Par ailleurs, lors du renouvellement des badges d’accès aéroportuaire, de plus en plus de salariés sont licenciés suite au refus du prolongement de validité de leur badge par la préfecture, sur la base des informations recueillies dans les fichiers STIC par les forces de police.

Néanmoins, SUD Aérien vient de gagner devant le Tribunal Administratif de Cergy Pontoise, annulant une décision du 7 mai 2003 par laquelle le Préfet de Seine Saint Denis avait suspendu pour 7 jours l’accès aéroportuaire pour des salariés d’Europe Handling en grève.

La dérive sécuritaire illustrée médiatiquement par les dérapages du nouveau ministre de l’intérieur se traduisent plus dramatiquement sur le terrain des libertés syndicales et de la remise en cause du droit de grève, à la grande satisfaction du Medef   !

SUD Aérien, membre de l’Union syndicale Solidaires  , entend bien alerter et organiser les salariés au sein du transport aérien face à cette vague répressive et entend tout autant faire appel à l’ensemble des dispositifs légaux existants pour faire respecter le droit.

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0