Accueil >Sections >Région Méditerranée

NON AU PROJET DE L’INFRASTRUCTURE « LOW COST » SUR L’AEROPORT DE MARIGNANE

mercredi 9 février 2005, par SUD Aérien Marseille.


Face à l’adoption d’un projet de construction d’aérogare « bas coût » à Marignane par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille (C.C.I.M.), un collectif s’est constitué afin de combattre cette aberration.

Ce projet, qui s’élève à 16,4 millions d’Euro H.T., serait subventionné pour un montant de 7,6 millions d’euro H.T. par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône. Il est pour nous inacceptable que des fonds publics servent à financer une structure dont bénéficieraient des compagnies privées.

La C.C.I.M. prévoit le quasi doublement du trafic aérien ! Elle envisage l’implantation d’infrastructures au rabais, avec des prestations minimales (« plus d’efforts, moins de confort »).

 DES CONSÉQUENCES CATASTROPHIQUES !!!
CATASTROPHE POUR L’EMPLOI

Précarisation de l’emploi et dégradation des conditions de travail.
Extraits du projet : « absence de passerelles, de bus, de personnel au sol [...] aucun comptoir de vente, de bureau ou banque d’accueil [...] fonction litige mutualisée. Pas de chariot à bagages et un dispositif très simple pour maintenir la température à un niveau acceptable. »

 CATASTROPHE EN TERME DE SECURITE

Ce projet impose une rotation très rapide des appareils avec une maintenance réduite.

Extraits du projet : « tous les dispositifs mécaniques, les coûts de maintenance et d’exploitation ont été sérieusement réduits...  » ...et tout cela au nom de la rentabilité !

 NUISANCES SONORES, POLLUTION ATMOSPHERIQUE

Une augmentation du nombre de rotations entraînerait une aggravation considérable des gênes occasionnées aux riverains : bruit, retombées d’hydrocarbures, augmentation du trafic routier et autoroutier lié à l’acheminement des voyageurs vers l’aéroport.

 DEGRADATION DE L’ENVIRONNEMENT

Le trafic généré par la création de compagnies « bas tarif » induirait la réalisation du doublet de piste spécialisé et par conséquent le comblement de l’étang de Berre sur 50 hectares, refusé jadis par les citoyens des communes riveraines. Ces travaux auraient de graves conséquences sur la faune et la flore de l’étang de Berre, étang dont la détérioration a déjà fait l’objet d’une sévère condamnation de la France par la Cour Européenne de Justice. Ce projet de remblais est contraire à la loi littoral et à la directive Natura 2000.

 Pour toutes ces raisons, nous exigeons l’abandon immédiat et définitif du projet d’aérogare bas tarif (low cost).

EXPRIMEZ VOUS et REJOIGNEZ-NOUS EN SIGNANT CETTE PÉTITION CONTRE CE PROJET NON AU PROJET DE L’INFRASTRUCTURE « LOW COST »SUR L’AEROPORT DE MARIGNANE sur le site vert.marignane.free.fr

Voir en ligne : vert.marignane.free.fr

P.-S.

L’Agaçado-Bolmon-Environnement, l’Association pour la Défense de l’Environnement Vitrollais, le C.I.Q. Saint-Victoret, L’Étang Nouveau, le Parti Communiste Marignane, le Parti Socialiste Marignane, Sud Aérien, Solidaires, les Verts Marignane, Les Verts de l’Ouest de l’Étang de Berre, les Verts 13.

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Région Méditerranée
Pas d'autres articles dans la rubrique Région Méditerranée

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0