Accueil >Sections >CDR Lignes

Bulletin d’information de la section syndicale SUD Aérien du CDR Lignes

ON LINE, oct 2004

lundi 18 octobre 2004, par SUD Aérien CDR Lignes, SUD Aérien Exploitation Aérienne Sol.


 COHESION SOCIALE OU CADEAU PATRONAL ?

Très souvent, les agents nous interpellent pour savoir s’ils ont le droit de refuser une mobilité ou un changement d’affectation. Le Code du travail, jusqu’à présent, protégeait a minima les salariés en indiquant que si un élément substantiel ( c’est à dire important) du contrat de travail était modifié, le salarié était en droit de le refuser. Dans ce cas, l’employeur pouvait procéder à un licenciement économique avec versement des indemnités de licenciement. Toute la bagarre juridique reposait donc sur la notion d’ « élement substantiel » et les tribunaux tranchaient souvent dans le sens du salarié en rejettant la modification du contrat de travail.

Aujourd’hui, le nouveau projet de loi gouvernemental, s’il est voté, va réduire les droits du salarié car il définit précisemment quels sont ces éléments substantiels et va autoriser les employeurs à licencier si un salarié refuse une réduction de son salaire, une mutation ou un changement d’emploi.

C’est encore un peu plus de souplesse accordée aux patrons pour licencier et se débarrasser d’esprits un peu trop rétifs. Demain, il suffira à un employeur d’imposer une mutation inacceptable pour licencier un salarié. Loi inique qui vide de son sens le contrat de travail et n’en fait plus un élément protecteur des droits des salariés !

 Les sheds

Après le déménagement de certains services, nous nous étions déjà inquiétés de l’avenir de la base PN de PARAY. Aujourd’hui une autre étape à été franchie avec l’abandon de l’assistance à la compagnie BRITAIR, pourtant filiale d’Air France.

Sans parler déjà de désertification, tous ces départs ne nous disent rien qui vaille !!!!!!

Il devient de plus en plus évident qu’aucun développement de la base Sud n’est envisagé par la direction, certainement plus occupée à développer SCHIPHOL et ROISSY.

 HEURES SUP

Devant une nouvelle flambée des compteurs d’heures supplémentaires, nous restons vigilants pour que ces compteurs, après avoir flambé, n’explosent pas. Toutefois, nous continuons à réclamer la récupération des ces heures ou le paiement de celles-ci dans la mesure où le compteur dépasse le quota légal de 180h sup. par an et par salarié .

Merci de nous faire remonter toutes situations qui vous paraîtraient anormales.

 Cafétéria des Sheds

Les élus du CE CDR Lignes ont été informés en session des nouveautés en matière de restauration pour les restaurants de CDG gérés par le CE CDR Lignes.

Sans contester le bien-fondé des améliorations, nous déplorons qu’elles ne bénéficent qu’à la bse de ROISSY et non sur les deux sites.

Nous constatons malheureusement une énorme différence de prestations entre la restauration offerte aux agents du CDR Lignes base nord et ceux de la base sud.

En effet, les prestations offertes par la cafétéria des Sheds, sous-traitée à la société Avenance, est loin de valoir celles des restaurants de la cité PN de ROISSY, tant en qualité qu’en quantité et en coûts.

Cette gestion par le CE CDR Lignes ne tient pas compte des 1500 navigants et des personnels au sol travaillant au Sheds.

Il serait certainement plus équitable que les deux sites soient gérés par le CE CDR Lignes pour qu’ainsi tous les agents dépendants de celui-ci soient logés à la même enseigne.

Nous pensons que cette amélioration s’inscrirait dans la logique des ouvertures prévues comme celle d’une cafétéria au BEPN ou de la cafétéria de la cité le week-end.

 GRILLES HORAIRES B735.A320

Nous avons constaté, dans cette grille, une suite de quatre dimanches en repos. La répartition de ces dimanches aurait sans doute pu être organisée autrement . En effet, si ces 4 dimanches non travaillés tombent dans le même mois, cela va obligatoirement entraîner une baisse des heures majorées. Les agents ayant accepté cette grille, nos élus SUD Aérien ont malgré tout émis un vote favorable en CE.

RESULTAT DES VOTES

POUR 5, CONTRE 0 ABST 0

 DEMENAGEMENT D.O.

Les élus DP SUD Aérien se sont inquiétés du déménagement de la DO vers la nouvelle cité PN pour connaître l’avenir des locaux ainsi libérés. Nous vous communiquons l’intégralité de la réponse de la direction.

« Les bâtiments de la nouvelle cité sont destinés au circuit PN et aux unités opérationnelles de la DG.OA et de la DG.CI (divisions de vol en particulier).

Avec la mise en service de ces nouvelles installations, il est prévu que :

  • les autres entités de ces deux directions générales, actuellement logées dans la DO (bât. 4) à Continental Square ou au Dôme, soient regroupées dans le bâtiment 3 du Siège,
  • les locaux du bâtiment 4 du Siège soient, après leur libération, modernisés et réaménagés pour recevoir les services du Siège en provenance du bâtiment 3 mais aussi ceux de Villepinte (service comptable), du Dôme et de Continental square.

Le bâtiment 4 du Siège étant propriété d’Air France, cette opération a également pour finalité de réduire les coûts de location. Le rapatriement d’activités depuis VILGENIS (simulateur de vol , services de formation…) n’est pas envisagé. »

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

CDR Lignes
Pas d'autres articles dans la rubrique CDR Lignes

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0