Accueil >ACTU >Tracts nationaux

CIBLE PASSAGE
ON EST TOU(TE)S VISE(E)S

vendredi 1er octobre 2004, par Bureau national .


La Direction des Escales sol France (DESF) et de CDG ont lancé une vaste offensive de réorganisation du Passage. Il s’agit d’une réorganisation complète des métiers d’Agent d’Escale Commercial et de Leader, avec des conséquences pour les agents Ventes.
Par touches successives, on sent bien la volonté d’augmenter la productivité, en compressant les effectifs et en dégradant les conditions de travail.

La mise en fonction du terminal T2E à Roissy avait été l’occasion d’introduire sans vague toute une modification profonde des métiers. Le but est aujourd’hui de généraliser le système aux terminaux 2A, 2C et 2F , puis à une partie de l’escale de Toulouse. Doivent suivre la mise en place à Nice et à Marseille, et sous des formes adaptées à Orly.

De quoi s’agit-il ?

 1/La banalisation :

L’ enregistrement en continu tout au long la vacation.
Au lieu d’une segmentation par vol, une segmentation par type de clients (First/Business, Eco, GP). Dans ce système, l’agent 1 disparaît, mais est créée une fonction d’Agent Responsable de Vol -ARDV- ( en nombre évidemment inférieur par rapport aux agents 1), positionné en arrière de l’enregistrement ( en back-office), chargé de l’ouverture et de la fermeture de plusieurs vols. C’est donc l’enregistrement en batterie, chaque segment étant spécifiquement localisé dans l’aérogare.

La régulation partage toujours aux agents les arrivées et les embarquements. Un travail en continu, répétitif, plus démotivant que la prise en charge d’un vol de A à Z. Les agents perdent évidemment la progression de filière par le passage agent 1... Et pour le passage Agent Responsable de Vol, les places sont évidemment beaucoup plus rares.

 2/La concentration des tâches Enregistrement/Correspondance

Au nom du « guichet unique », l’agent « banalisé » prend aussi en charge le traitement des Correspondances. C’est surtout de ce côté là que la Direction compte faire des gains de productivité, car, comme par hasard, les plages horaires de forte activité Enregistrement et celles de forte activité Correspondance se suivent. De quoi éviter que l’agent ait trop le temps de souffler. A cela s’ajoute également le traitement des débarqués et l’encaissement des excédents bagages (par Carte bleue ou déduction de miles). Pour l’instant, c’est tout !

Et tout cela profile une réduction des tâches et des effectifs à la Vente, surtout avec la volonté de développer l’usage des billets électroniques et des BLS.

Vous croyez que cette nouvelle fonction entraîne la reconnaissance de nouvelles compétences et une amélioration de la filière. Point du tout ! l’agent sera toujours en grande majorité en A7 et le blocage de la qualification agent 1 risque au contraire de ralentir le passage en A9, puisque auparavant l’agent passait A9 après 4 ans d’agent 1. Quant à la B1...

S’ajoute à cela la nouvelle fonction Agent Dispatch, qui armé d’un petit boîtier émetteur (le T’Atoo), le reliant à l’Agent Responsable De Vol pointera les PAX   dès leur arrivée dans la file d’attente. Dans ce vaste panorama, la tâche de leader s’appelle désormais leader responsable de zone, chargé de contrôler les opérations dans chaque zone.

Cette réorganisation, baptisée « cible passage », va s’appliquer progressivement à toute l’activité long et moyen-courrier.

 3/Vers le désengagement des escales Province et un modèle « low-cost » pour les navettes ?

Sans bruit, Air France remodèle aussi le reste de l’activité. Le développement insistant des BLS, avec à l’étude des BLS avec prise en compte des bagages, le e-ticketing avec impression des boarding-pass, comme d’habitude les nouvelles technologies ne servent pas à alléger le travail, mais bien plutôt à alléger les effectifs. La DESF rêve du modèle néerlandais avec des halls BLS où quelques agents surveillent le bon déroulement de l’enregistrement.
Par ailleurs, après St Etienne et Grenoble qui ont fermé, la Direction met en coupe claire Strasbourg et Mulhouse. Prenant prétexte de l’arrivée dans 3 ans du TGV à Strasbourg, Air France annonce (sans étude communiquée aux syndicats), une baisse d’activité de 50% sur Strasbourg et de 20% sur Mulhouse. D’où une programmation de baisse des effectifs de 80 agents en exploitation. SUD Aérien a proposé un droit d’alerte lors du dernier CE Est pour avoir la réalité des chiffres et des possibilités de maintien de l’activité (notamment par la reprise des activités que Regional (Groupe Air France) sous-traite aujourd’hui à Avia Partner. La CGT   et l’UNSA   se sont associés à cette demande qui n’a pu aboutir de par le refus de la CFDT   et de FO....

Enfin, la Chambre de commerce de Marseille est en train d’aménager un terminal « low-cost » à l’aéroport de MarseIile-Marignane. Evidemment des compagnies low-cost se sont déclarées intéressées par ce projet, mais aussi... Air France. Nous avons questionné la Direction régionale en CE sur le sens à donner à ce positionnement : silence radio de la Direction !

Voilà le tableau ! Visiblement les grandes manœuvres ont commencé pour augmenter les marges de la compagnie sur les dos des salariés et pour le plus grand plaisir des actionnaires présents et à venir. La cible passage fait ainsi écho à la cible avion pour les métiers de piste.

Mais sur la cible avion, la Direction de la DESF s’est heurtée depuis un an à la résistance des agents : la Direction ne voulait pas revoir la filière, mais suite aux grèves en piste, à l’initiative de SUD Aérien, la filiale a été débloquée en A9, avec accès à la B1.

Pour sa part SUD Aérien défend :

  • le maintien de l’ensemble des effectifs dans les escales et des embauches correspondant aux développements de l’activité ;
  • une réelle négociation sur la mise en place des nouvelles organisations de la cible-passage, des conditions de travail qui en découlent et une revalorisation de la filière avec reconnaissance des qualifications.

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0