Accueil >Dossiers >TRANSPORT AERIEN >Air France-KLM, future Sky Team Europe ?

Communiqué de presse

OPE AF/KLM : AIR FRANCE dans le piège libéral

lundi 5 avril 2004, par Bureau national .


Le gouvernement et la Direction d’Air France lancent aujourd’hui l’offre publique d’échange (OPE) vis à vis des actionnaires de KLM qui va amener à la fusion entre les deux compagnies, et mécaniquement à la privatisation finale d’Air France.

Tous les gouvernements successifs depuis cinq ans n’ont eu comme orientation que la doctrine libérale qui, dans le transport aérien, a amené à la destruction de dizaines de milliers d’emplois en Europe, des centaines de milliers aux USA.

En France les salariés d’Air Littoral, Aéris, après ceux d’Air Lib subissent les effets de cette politique. Air France y avait globalement échappé jusqu’à ce jour.

Au lieu de développer en Europe un réseau de transport aérien de service public, correspondant réellement à l’utilité de ce mode de transport, le choix est la fuite en avant pour faire des compagnies des sociétés rentables pour les actionnaires et quelques aventuriers de l’industrie.
Air France-KLM va prendre le large en espérant prendre une des premières places mondiales dans ce Monopoly.

Après ceux de British Airways, d’American Airlines et de bien d’autres, les salariés d’Air France vont vite comprendre qu’être une World Company ne va pas forcément de pair avec la croissance des emplois et l’amélioration des conditions de travail.

J.C.Spinetta s’engage à ne pas procéder à des licenciements économiques.
Mais la seule règle va être désormais la profitabilité financière de la compagnie, contrôlée par une holding qui échappera au contrôle des salariés et évidemment de l’Etat.

KLM subit d’ores et déjà un plan de plus de 5000 suppressions d’emplois et Air France veut réaliser un plan d’économies de 600 M€ dans les trois années à venir.

Ce plan prévoit des diminutions d’effectifs dans plusieurs secteurs, notamment les navigants commerciaux du réseau Europe, les mécaniciens de la Direction industrielle, les agents des Recettes commerciales de Toulouse, des redimensionnements de l’activité dans les Escales.
Nous avons donc clairement à craindre des baisses d’effectifs par non-remplacements de salariés partant à la retraite, des changements de périmètres d’activités par l’utilisation croissante de sous-traitants et de sociétés de services, dans le seul but de dégager de la marge pour les actionnaires.

SUD Aérien engage les salariés à n’être ni dupes des miroirs aux alouettes ni soumis à la pression croissante qu’ils vont subir. Depuis plusieurs semaines de nombreuses catégories ont mené des grèves dans plusieurs secteurs, pour la défense de leurs conditions de travail, la reconnaissance de leurs métiers et la défense de leurs emplois.

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Air France-KLM,
future Sky Team Europe ?
Pas d'autres articles dans la rubrique Air France-KLM,
future Sky Team Europe ?

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0