Accueil >Sections >Toulouse Escale

La Direction dément ce que personne n’a dit !!!

jeudi 18 mars 2004, par SUD Aérien Basso-Barigoude .


Incroyable mais vrai, la Direction dément ce que personne n’a dit !!!

Il n’y aura pas de licenciement économique à Toulouse, bien, mais aucun syndicat n’a dit ça !!!

Pour mémoire, un petit rappel chronologique pour comprendre la guerre des chiffres et des mots.

En CE le Directeur déclare « micro ouvert » :

  • « La diminution de la charge de travail et donc des postes à l’Interline va être progressive. » - CE Midi-Pyrénées le 24/11/2003 -
  • « Certains départs de la DRC (Direction des Recettes Commerciales) ne seront pas remplacés et la mobilité sera encouragée. » - CE Midi-Pyrénées le 22/01/2004 -
  • « La compagnie devra diminuer sa masse salariale pour tenir l’objectif de 6% de réduction des coûts. » Le Directeur explique que « l’attrition naturelle des effectifs devrait contribuer pour partie à cette diminution de la masse salariale. La mobilité devra être encouragée tout comme les départs volontaires ». - CE Midi-Pyrénées le 23/02/2004 -

Suite au communiqué de presse de SUD AERIEN, la Dépêche du Midi a écrit un article en consultant les syndicats et la Direction.
Pour SUD AERIEN, c’est une quarantaine d’emplois en moins sur BASSO-CAMBO (6% de la masse salariale Direction des Recettes Commerciales) et près de 200 emplois en moins sur Air France Aéroconstellation ( chiffres CCE de février 2004 ).

Mais avec les prévisions de sous–traitance à la Direction des recettes commerciales, le plan de réduction des coûts dans les escales France, le projet VAD (Ventes à Distance), SUD AERIEN estime ( cela n’engage que nous ) à près de 400 emplois en moins ( sans licenciement économique comme le dit la Direction ) dans les années à venir. Pour la Direction, en réponse aux journalistes « c’est quelques dizaines d’emplois » , réponse assez laconique car 4 fois quelques dizaines cela fait 40 emplois !!!

La dépêche de l’AFP reprend les mêmes informations, et donc les mêmes chiffres, réponse de la Direction consultée par le journaliste :

  • Interrogée par l’AFP, la Direction Toulousaine d’Air France reconnaît « réfléchir là-dessus ». Si une sous-traitance d’activité devait être retenue, elle serait limitée à quelques dizaines d’emplois.

SUD AERIEN a fait le choix « différent » d’alerter tous les élus locaux de Midi-Pyrénées et les médias afin de faire réagir sur le fait indéniable que plusieurs centaines d’emplois d’Air France Toulouse vont disparaître. Il est hors de question qu’il y est une mobilité forcée, ou un acharnement sur des personnes pour les faire craquer et partir comme cela semble être la coutume en ce moment. Les agents qui ont subi les suppressions de postes à la Direction Commerciale de Toulouse, suite au projet Horizon, n’ont toujours pas été affectées définitivement sur notre région. La Direction nous à fait venir à Toulouse il y a 10 ans avec l’argent des collectivités publiques, elle a un devoir envers nous et envers la région

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Toulouse Escale
Pas d'autres articles dans la rubrique Toulouse Escale
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0