Accueil >Sections >Orly Escale

PRIMES D’ « INTEMPERIES » ET DE « FAISANT FONCTION »

L’INSPECTEUR DU TRAVAIL ECRIT A LA DIRECTION

mardi 9 mars 2004, par SUD Aérien Orly Escale .


Depuis presque 1 an maintenant, nous réclamons à la DRH des Escales France, Mme PROUHEZE, l’application du RPS (Règlement du Personnel au Sol) et le versement de 2 primes aux ASC (Agent des Services Commerciaux) : celle d’intempéries au taux A soit 0,19€/heure (RPS 3 – annexe1) et celle de « faisant fonction » pour les agents potentiels Leaders permettant de percevoir le salaire de base minimum de la B1 (RPS 3 –7.2.2).

Malaise de la DRH qui, en septembre 2003, refuse le versement de ces primes au motif qu’ils ne savent pas calculer la prime d’intempéries ( ??) et que les potentiels Leaders sont seulement en détection d’aptitude sans effectuer les tâches réelles de Leaders (contre-vérité).

Devant cette fin de non-recevoir, nous avons donc rencontré l’Inspecteur du travail d’Orly qui, le 12 février, écrit à la DRH pour lui expliquer ses propres textes, lui demander qu’elle l’informe sur le non-versement de ces primes et pour l’inciter à le faire.

Selon des sources bien informées, la direction « plancherait » sur la prime d’intempéries. Quant aux potentiels Leaders, il semblerait que cette fonction disparaisse à terme et que la nomination des Leaders se fasse directement d’ASC à Leaders avec une période d’essai de 3 mois éventuellement renouvelable.

Cette décision, si elle devait être confirmée, permettrait à la direction de ne pas verser la prime de faisant fonction mais, avantages pour nous, les progressions en Leaders seraient plus nombreuses et la progression de carrière plus rapide.

En revanche, il n’est pas question d’accepter une période d’essai de 6 mois au total sachant que la période d’essai pour les agents est limitée à 1 mois éventuellement renouvelable.
De plus, le passage Leader doit s’accompagner, dès la prise de fonction, de l’attribution du salaire de la B1.

Nous demandons dès aujourd’hui un rendez-vous à Mme PROUHEZE pour connaître ses intentions sur l’application de nos droits. En effet, si la direction refuse aujourd’hui d’appliquer ses propres textes, que restera-t-il de nos droits dans 1 mois après la privatisation et de la fusion avec KLM ?

Sur le Web

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0