Accueil >Dossiers >TRANSPORT AERIEN >Air France-KLM, future Sky Team Europe ?

AF-KLM : panorama des synergies potentielles

actualisé au 27 février 04

mercredi 17 décembre 2003, par Bureau national .


Avant l’accord de fusion, d’après le communiqué officiel des 2 compagnies, les synergies potentielles générées par ce rapprochement ont été estimées de manière détaillée par des groupes de travail conjoints Air France et KLM qui ont étudié la faisabilité, le montant ainsi que le cadencement de ces synergies. avec l’aide de consultants extèrieurs.

Depuis, silence radio dans les instances Air France jusqu’en avril 2004 !

Mais SUD Aérien va essayer de lister les différentes activités qui peuvent être concernées par ces synergies potentielles avec plus ou moins de conséquences sur les emplois.

Cette liste n’est pas exhaustive ni officielle. Notre expèrience des 7 années du regroupement Air France/Air Inter nous permet de cibler les activités directement concernées par le rapprochement sans oublier qu’Alitalia veut s’y joindre. Cette liste se complétera au fur et à mesure de nos informations de terrain.

 Ventes et réseau de distribution

Des économies de coûts pourront être réalisées en coordonnant les structures de vente des deux compagnies.

  • Rationalisation des agences de vente avec suppression des doublons d’agence (AF et KLM) en fonction de la situation géographique et du chiffre d’affaire au m2.
  • VAD - Vente à Distance - ex-réservation - optimisation des implantations AF mondiales actuelles et à venir
    • France
      • Montreuil
      • Lyon
      • Marseille
      • Strasbourg
      • Toulouse
    • Amériques
      • Floride
      • Montréal
      • Santiago du Chili
      • Rio de Janeiro (à créer)
    • Asie
      • Canton
    • Afrique
      • Afrique du Sud ?
  • Internet KLM réalise 4 fois plus de vente par Internet qu’AF notamment sur les marchés du Nord de l’Europe. En Joint Venture avec Accenture.
  • GDS -Global Distribution System KLM n’était pas adhérent de Galileo, ni de Sabre ni d’Amadeus. Comme elle va devenir membre de SKY Team, elle va aussi devenir membre d’Amadeus, filiale à 23% d’AF.
  • Fidélisation des passagers Comme elle va devenir membre de SKY Team, elle va aussi utiliser l’outil de gestion du programe de fidélisation d’AF, ISIS, produit acheté par AF à Air Canada, début des années 90.

 escales

La rationalisation déjà à l’œuvre avec Sky Team va s’appliquer. Une seule compagnie (chef d’escale et personnel) pour traiter l’ensemble des compagnies Sky team sur une escale. C’est la compagnie la mieux implantée sur l’escale qui assume ce rôle. Les salariés d’Alitalia ont déjà été licenciés à CDG (heureusement repris par AF avec l’ouverture du Terminal CDG2 E) et les 2 salariés de KLM à Toulouse (pas encore repris par AF).

 restauration et l’assistance au sol

Une position de négociation commune vis-à-vis de leurs partenaires dans la restauration et l’assistance au sol pourra également générer des économies supplémentaires.

Une grande partie des ces activités ont déjà été sous-traités par AF notamment à sa filiale SERVAIR et ses sous-filiales SERVAIR1, SERVAIR2, ACNA, OAT, ACSAIR,...) Le regroupement de ces activités pour AF+KLM permettra de faire encore plus pression sur les prix, donc sur les conditions de travail et de rémunération. Cette sous-traitance est assimilable à du « marchandage de main d’œuvre » puisque les économies réalisées par les compagnies, le sont essentiellment sur les conditions sociales. Elles externalisent les métiers les moins qualifiés auxquels elles ne souhaitent plus accorder les avantages des accords d’entreprise ou statut plus favorable que le Code du Travail.

 Gestion du réseau et « Revenue Management »

Par un partage de codes complet et une harmonisation des horaires de vol, les deux compagnies aériennes devraient être en mesure d’offrir plus de destinations et plus de correspondances aux passagers. Cela devrait conduire à une augmentation du nombre de passagers et une amélioration des performances commerciales.

L’utilisation à KLM de l’outil de « yield management » parfaitement maitrisé par Air France doit aider à améliorer les recettes passagers.
Une rationalisation des flottes (remplacement des Mc   Douglas de KLM par des Airbus) et l’optimisation de son utilisation entre les réseaux AF et KLM doit aussi réduire le coût global.

  Cargo

Le nouveau groupe pourra offrir de meilleurs services grâce à un réseau plus étendu, ce qui, ajouté à la coordination des plannings, pourra améliorer sensiblement le chiffre d’affaires. De plus, une meilleure utilisation des hubs devrait générer des économies de coûts.

Idem activité passagers : l’entrée de KLM dans SKY Team Cargo devrait lui permettre de bénéficier de outils de la Joint Venture Cargo existante et de son outil de Yield management Frêt.

  Maintenance

Les deux groupes pourront mettre en commun les achats de pièces détachées et créer des centres d’excellence afin d’optimiser l’utilisation des plates-formes actuelles.

Ca semble déjà tout prévu : l’entretien Airbus à AF et Boeing à KLM.
La Direction Logistique Industrielle AF vient de construire un centre d’entretien des équipements aéronautiques à Villeneuve le Roi, juste à côte, mais nettement séparé, de son centre Industriel d’Orly Nord et un centre d’entretien des moyens porteurs à Toulouse Blagnac à côté de l’usine Aéroconstellation de l’A380. Mais seules 3 des 4 « baies » seraient pourvues en effectifs vu que l’entretien des Boeing 737 prévu initialement ne s’y ferait plus.

  • Les dernières informations annoncent une réduction de 200 postes sur 600 à Toulouse - Croix du Sud. A suivre

 Systèmes informatiques

La convergence des systèmes informatiques des deux groupes pourra générer des économies de coûts significatives à moyen terme.

salariés de l’Informatique(DGSI  ) + Maîtrise d’Ouvrage(AMO) :
AF = 2100, KLM = 1700, Alitalia = 800.

Comme dans le cas de la fusion Air France Air Inter, ce sera probablement une des premières directions communes de la holding AF-KLM ...
On en apprend beaucoup plus par la presse, Air France-KLM : Une union que l’informatique devra cimenter mais aussi sur la place plus importante qui pourrait être accordée à la filiale Amadeus qui, en plus de la distribution, se développe dans le traitement du passager en aérogare, le DCS (Departure Control System)depuis que British Airways a abandonné Galileo pour devenir partenaire d’Amadeus.

Depuis l’annonce de l’accord AF-KLM, Alitalia a annoncé qu’elle voulait vendre son informatique en juin 2004.

L’informatique d’AF prépare une vaste réorganisation présentée fin 2004 en annonçant son intention de conserver une informatique interne et un emploi intéressant et pérenne à l’informatique d’Air France et sans mobilté imposée pour les salariés actuels. A suivre ...

 Formation Personnel Navigant

L’optimisation et l’harmonisation d’autres activités telles que l’utilisation de simulateurs et la mise en commun des achats devraient générer des économies de coûts additionnelles.

Air France posséde un Centre de Formation Technique du PN (CFTPN) avec des simulateurs Airbus A320, A330/340 et Boeing 737, 747 et 777 répartis entre CDG -longs et moyens courriers- (dont le centre vient d’être agrandi pour recevoir 6 nouveaux simus) et Vilgénis et Paray-Vieille-poste près d’Orly pour les moyens courriers. Or KLM va recevoir des 777...

 Recettes Commerciales

Décentralisée en 1994 à Toulouse avec beaucoup d’aides publiques

Air France avait sous-traité une partie du travail d’abord près de Toulouse, puis en Tunisie en 1999 puis au Mexique depuis 2002. Mais cette sous-traitance a aussi son contre-coût ! Un énorme manque à gagner pour AF en raison des nombreux rejets par les compagnies de factures non conformes !

Mais en suivant l’exemple de KLM, d’autres activités vont être externalisés en Europe de l’Est et en Indeou au au Pérou ?.
Les compagnies IATA ayant décidé de ne plus contrôler leur facture entre elles. Plusieurs dizaines de postes AF (10 % des effectifs) vont être supprimés à la Direction des Recettes Commerciales de Toulouse. D’autres services vont être

L’inquiétude gagne les salariés de cette direction car ils craignent que la holding préfère externaliser ces activités. Comment réagiront les élus locaux et les contribuables locaux qui ont versé des dizaines (centaines ?) de milions de Francs il y a 10 ans pour décentraliser ces emplois ? La privatisation ne doit pas permettre de transférer les emplois à l’étranger et transférer l’argent public vers les profits privés sans une réaction forte.

 Autres

Fin décembre, KLM avait réalisé 125 millions d’économies de coûts pour un objectif affiché de 200 millions d’ici la fin de l’exercice 2003-04.
Sur le plan des emplois, KLM a supprimé 2.600 postes jusqu’à présent sur un objectif de 3.000 à fin mars.
Parmi les mesures de restructuration appliquées, KLM a notamment délocalisé des services de comptabilité vers la Hongrie.

Rappel
Les synergies potentielles identifiées permettront une amélioration du résultat opérationnel du groupe combiné de 385 à 495 M€, après une mise en place progressive sur une période de cinq ans et avec un potentiel d’amélioration supplémentaire au delà.

Environ 60% des synergies proviennent de réductions de coûts.

Ceci n’inclut pas les éventuelles synergies supplémentaires liées aux accords commerciaux avec les partenaires respectifs d’Air France et de KLM. 

Déjà avant la fusion AF/KLM, Air France annonce un plan d’économie de 1 milliard €. Ca commence déjà à remuer dans plusieurs catégories de salariés. Ce n’est qu’un début !

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Air France-KLM,
future Sky Team Europe ?
Pas d'autres articles dans la rubrique Air France-KLM,
future Sky Team Europe ?
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0