Accueil >Sections >Toulouse Escale

La Barigoude : 10 ans de mobilisation pour défendre l’emploi

samedi 16 août 2003, par SUD Aérien 31 .


C’est le 16 Août 1993 que les premiers salariés de l’informatique et de la comptabilité prenaient leur poste dans les bureaux flambants neufs du Bâtiment Bravo, première concrétisation de la décentralisation d’activités poursuivies avec les recettes commerciales d’Air Inter et d’Air France en 1994.

Mais la libéralisation du transport aérien, la fusion Air France/Air Inter, la réorganisation des VAD France ont multiplié les sujets d’inquiétude. Ce sont les très fortes mobilisations des salariés de la Barigoude qui ont permis de maintenir les 600 emplois sur le site.

Depuis 10 ans, la Direction Générale d’Air France préfère louer très cher des milliers de m2 de bureaux à CDG plutôt que de construire les 20.000 m2 de bureaux possibles sur les réserves foncières de la Barigoude et atteindre les 1200 emplois annoncés il y a 10 ans. En 10 ans la volonté décentralisatrice s’est envolée ; pourtant le montant des loyers parisiens aurait permis depuis longtemps de construire un nouveau bâtiment à la Barigoude !

Mais la Direction connaît aussi notre détermination à maintenir et développer les emplois à Toulouse ainsi que le soutien que nous apportent régulièrement les collectivités locales.

Notre volonté farouche à défendre les activités toulousaines a été payante notamment au niveau de l’Informatique : 200 salariés en 94, 330 aujourd’hui et le site vient d’être équipé ce mois-ci des toutes derniers machines IBM pour répondre aux besoins nouveaux des applications. Nous attendions cette décision depuis plusieurs mois.

Par contre nous regrettons le manque de cohésion des directions toulousaines qui semblent travailler chacune pour elles sans œuvrer efficacement et collectivement pour développer les potentialités de la Barigoude. Si Air France annonce partout ses 70 ans , que font fait les directions toulousaines d’Air France pour fêter les 10 ans de la Barigoude !!!

10 ans de mobilisation pour préserver les emplois !!!
Rappel des temps forts :

  • JUIN 90 : Signature de la convention AIR INTER / Toulouse-Conseil Général-Conseil Régional sur les conditions et les aides des collectivités locales pour la décentralisation de la Direction informatique et Comptables d’AIR INTER à Toulouse.
  • 22 JUIN 92 : Pose de la première pierre du bâtiment à la BARIGOUDE
  • 16 AOUT 93 : Arrivée des 220 premiers emplois décentralisés par AIR INTER (Etudes informatique et Compta)
  • 8 OCTOBRE 93, Jean Cyril Spinetta, alors PDG d’Air Inter inaugure officiellement le site en présence des représentants de toutes les collectivités locales
  • AOUT 94 : Arrivée de la seconde vague des emplois décentralisés( Production informatique et Recettes Commerciales) à la BARIGOUDE ainsi que les recettes Commerciales d’AIR FRANCE à BASSO CAMBO
  • JUILLET 95 : Inquiétudes des salariés de l’informatique sur un regroupement avec l’informatique AIR FRANCE et fermeture du site de Toulouse. Lettres aux élus et communiqué de presse.
  • OCTOBRE 95 : Annonce par le Directeur Général d’AIR INTER du regroupement à Toulouse des machines IBM du Groupe AIR FRANCE. Projet « Torpillé » par les responsables de l’informatique d’AIR FRANCE et abandonné en juin 96.
  • FEVRIER 96 : Mobilisation des salariés de l’informatique inquiets pour l’avenir de leurs emplois à Toulouse avec le regroupement des informatiques AIR FRANCE/AIR INTER et le choix quasi systématique des logiciels AIR FRANCE et l’abandon des logiciels AIR INTER. Lettres aux élus locaux.
  • SEPTEMBRE-OCTOBRE 96 : Forte mobilisation des salariés de l’informatique de Toulouse suite aux déclarations du nouveau directeur Informatique, Jimmy ANIDJAR. Préavis de grève à partir du 26 octobre.
    Lettes aux élus locaux et ministres. Communiques de presse.
  • 29 JANVIER 97 : Signature d’un autre protocole pour l’embauche de 25 sous-traitants immédiatement.
  • Mars 97 : grève aux recettes commerciales Air Inter sur les conditions prévues lors de la fusion AIR FRANCE/AIR INTER
  • 1 AVRIL 97 : Fusion AIR INTER -AIR FRANCE
  • 23/24 JUIN 97 : Grève avec blocage du site de la Barigoude pour obtenir des garanties pour le maintien de l’activité informatique à TOULOUSE. Venue sur le site du nouveau Directeur Général Informatique et Télécom Auguste GAYTE pour présenter un plan des différentes applications développées à Toulouse et garantissant l’activité des salariés actuels.
  • 7 JUILLET 97 : Référé pour non application de l’accord d’embauche des sous-traitants : effet immédiat, embauche de 27 sous-traitants dès septembre 97
  • JANVIER 98 : AIR FRANCE annonce l’embauche de 200 informaticiens mais seulement une vingtaine à Toulouse alors que les locaux permettent d’en accueillir immédiatement plus de 120 sans aucun frais immobilier.
    AIR FRANCE choisit de nouveaux logiciels comptables et ne sera plus exploiter sur IBM à Toulouse
    L’intersyndicale a écrit plusieurs lettres au PDG et DG pour leur faire part des inquiétudes des salariés de Toulouse et demandant un véritable développement du site de la Barigoude.
  • FEVRIER 98 : Le Directeur de la Production Informatique présente aux responsables plusieurs hypothèses sur l’avenir du site et leur demande la confidentialité. Les responsables semblent très inquiets.
    Les salariés se mobilisent à l’appel de l’intersyndicale et envahissent la salle lors de la deuxième réunion. Ils demandent un vrai projet avec l’implantation de nouvelles machines et de nouvelles applications.
  • 18 et 19 MAI 98 : Grève avec blocage du site de la Barigoude pour obtenir des garanties pour le maintien de la production informatique à TOULOUSE. Venue sur le site du nouveau Directeur Général Informatique et Télécom Jean Paul Hamon qui s’engage à maintenir l’activité de la production contrairement aux hypothéses de l’étude contestée.
  • SEPTEMBRE 99 : projet d’organisation des VAD AF interconnectées avec seulement 2 centres parisiens et 2 en province ; les VAD existantes non retenues devaient fermer dans les 5 ans suivants. AF choisit Lyon et Strasbourg, deux centres entièrement nouveaux à construire alors que le centre de Toulouse avait déjà toute l’infrastructure et tous les atouts être retenu !!! communiqué de SUD Aérien (AF préfère SXB à TLS) et réaction embarrassée d’AF à la presse et aux élus locaux. En novembre a direction retiendra 4 centres en province TLS et MRS en plus de LYS et SXB.
  • OCTOBRE 2002 :Après l’annonce de la privatisation d’Air France, manifestation, lettres aux élus locaux et à la Direction d’Air France pour qu’Air France s’engage à maintenir les activités décentralisées à Toulouse en 93 et 94 et à réaliser la seconde phase de la Barigoude.

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Toulouse Escale
Pas d'autres articles dans la rubrique Toulouse Escale
Mots-clés

Sur le Web

Il n’y a pas de site à cette adresse

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0