Accueil >Dossiers >TRANSPORT AERIEN >Air France-KLM, future Sky Team Europe ?

Synergies attendues...
...réductions d’emplois redoutées !

D’après l’annexe 1 de l’accord AF-KLM

samedi 4 octobre 2003, par Bureau national .


Le site web d’Air France décrit le contenu de l’accord avec notamment le paragraphe de l’annexe 1 sur les synergies extraits ci-dessous.

"Même si des alliances commerciales ont pu se développer dans le passé et ont représenté une première étape dans la consolidation du secteur, une coopération renforcée est désormais nécessaire pour générer des synergies significatives et durables.

Dans ce contexte, l’accord entre Air France et KLM est le premier mouvement significatif. Il créé le premier groupe européen de transport aérien avec un chiffre d’affaires agrégé de 19,2Mds€, au titre de l’année fiscale 2002/03."

Pour SUD Aérien, un accord de coopération entre AF et KLM permettait de profiter des complémentarités des 2 compagnies. La création d'une holding financière est une décision idéologique pour forcer la privatisation dans un contexte boursier défavorable.

Les deux compagnies sont complémentaires et bénéficieront de :

  • Deux marques à forte notoriété ;
  • Deux plates-formes aéroportuaires (Paris CDG et Schiphol Amsterdam) parmi les plus efficaces d’Europe et bénéficiant d’un potentiel de développement important ;
  • Deux réseaux complémentaires tant sur le moyen que sur le long-courrier :
    • Sur le moyen-courrier, Air France bénéficie d’une forte présence en Europe du Sud tandis que KLM a su développer un fort réseau en Europe du Nord / Nord-Est ; le nouveau groupe sera également bien positionné pour renforcer son réseau en Europe de l’Est et en Europe Centrale ;
    • Sur les 101 destinations du groupe combiné sur le long-courrier, seules 31 sont en commun (essentiellement les plus grandes villes mondiales) ;
  • Un réseau combiné de 226 destinations avec 93 nouvelles destinations pour les passagers de KLM et 48 pour les passagers d’Air France ;
  • Une présence forte en cargo puisque Air France et KLM occupent respectivement le 4e et le 11e rang mondial, avec des capacités et des expertises complémentaires ;
  • Un élargissement des palettes de compétences dans les activités industrielles et de maintenance, créant un des premiers fournisseurs mondiaux de services de maintenance ;
  • SkyTeam deviendrait la deuxième alliance mondiale et serait en mesure avec ses partenaires d’offrir à ses passagers un réseau mondial plus complet (en particulier aux Etats-Unis).

 Synergies

Les synergies potentielles générées par ce rapprochement ont été estimées de manière détaillée par des groupes de travail conjoints Air France et KLM qui ont étudié la faisabilité, le montant ainsi que le cadencement de ces synergies.

  • Ventes et réseau de distribution
    Grâce à la coordination de leurs forces de vente, le nouveau groupe aura une présence combinée améliorée à travers le monde et sera en mesure de cibler un nombre plus important de passagers potentiels. Des économies de coûts pourront être réalisées en coordonnant les structures de vente des deux compagnies. Une position de négociation commune vis-à-vis de leurs partenaires dans la restauration et l’assistance au sol pourra également générer des économies supplémentaires.
  • Gestion du réseau et « Revenue Management »
    Par un partage de codes complet et une harmonisation des horaires de vol, les deux compagnies aériennes devraient être en mesure d’offrir plus de destinations et plus de correspondances aux passagers. Cela devrait conduire à une augmentation du nombre de passagers et une amélioration des performances commerciales.
  • Cargo
    Le nouveau groupe pourra offrir de meilleurs services grâce à un réseau plus étendu, ce qui, ajouté à la coordination des plannings, pourra améliorer sensiblement le chiffre d’affaires. De plus, une meilleure utilisation des hubs devrait générer des économies de coûts.
  • Maintenance
    Les deux groupes pourront mettre en commun les achats de pièces détachées et créer des centres d’excellence afin d’optimiser l’utilisation des plates-formes actuelles.
  • Systèmes informatiques
    La convergence des systèmes informatiques des deux groupes pourra générer des économies de coûts significatives à moyen terme.
  • Autres
    L’optimisation et l’harmonisation d’autres activités telles que l’utilisation de simulateurs et la mise en commun des achats devraient générer des économies de coûts additionnelles.

Les synergies potentielles identifiées permettront une amélioration du résultat opérationnel du groupe combiné de 385 à 495 M€, après une mise en place progressive sur une période de cinq ans et avec un potentiel d’amélioration supplémentaire au delà.

Environ 60% des synergies proviennent de réductions de coûts.

Ceci n’inclut pas les éventuelles synergies supplémentaires liées aux accords commerciaux avec les partenaires respectifs d’Air France et de KLM. De plus, les améliorations liées à la gestion commune de la flotte d’Air France-KLM ainsi que la baisse des investissements font également l’objet d’études et ne sont pas prises en compte dans les synergies à ce stade.

 Plan de restructuration de KLM

Les économies liées au plan de restructuration annoncé en avril 2003 et actuellement mis en place par KLM, s’élèvent toujours à environ 650M€ par an à partir du 1er avril 2005 et s’ajoutent aux synergies décrites ci-dessus. L’équipe dirigeante de KLM s’est engagée à réaliser ce plan d’amélioration.

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Air France-KLM,
future Sky Team Europe ?
Pas d'autres articles dans la rubrique Air France-KLM,
future Sky Team Europe ?
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0