Accueil >ACTU >Tracts nationaux

MOTION VOTEE AU Comité Central d’Entreprise AIR FRANCE DU 22 MAI 2003

Motion proposée par SUD AERIEN

jeudi 22 mai 2003, par Bureau national .


Le droit de grève est un droit inscrit dans la Constitution et personne ne saurait y porter atteinte.

Or, depuis de nombreux mois, la direction générale a mis en place une véritable stratégie visant à en limiter voire à en interdire le recours.

En effet, dès lors que les syndicats appellent à cesser le travail, les menaces, les pressions, les sanctions pleuvent. Pour preuves : les programmations des agents grévistes en absence injustifiée, les lettres recommandées de constat individuelles, les sanctions, les procès à l’encontre de certains syndicats PNT   [1] et la mise à pied récente d’un commandant de bord, les abus des retraits sur salaire vis-à-vis du PNC  , le recours aux forces de police, agents de renseignements généraux, huissiers de justice à chaque manifestation…

Les élus du CCE s’insurgent contre ces pratiques de criminalisation des salariés et syndicalistes tentant d’exercer librement leur droit constitutionnel de grève et exigent de la direction l’arrêt immédiat de ces manœuvres inadmissibles.

Notes

[1PNT : personnel navigant technique (commandant de bord, pilote et officier mécanicien navigant)

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0