Accueil >ACTU >Tracts nationaux

RETRAITES : PLUS QUE JAMAIS,
CONTINUER L’ACTION !
… VERS LA GREVE GENERALE !

vendredi 16 mai 2003, par Bureau national .


Le 13 mai, plus d’un million de manifestants sur toute la France ont clairement signifié au gouvernement leur refus du projet de « réforme » des retraites, « réforme » qui est en réalité une attaque phénoménale contre des acquis sociaux fondamentaux !

A Air France, le taux de grève a été exceptionnel dans certains secteurs, surtout pour une grève de 24 H : plus de 50% à la piste d’Orly, 50% en moyenne dans les établissements de Toulouse, idem à AFI,...

Le 15 mai, la majorité des dépôts de la RATP, des secteurs de la SNCF, de l’Education nationale, de la Poste, continuent la grève... de nombreux hôpitaux se sont mis en grève ou ont décidé la grève reconductible à partir de lundi prochain. Ils ont raison !

En effet, le gouvernement veut passer en force pour nous imposer un recul social qui nous ramènerait aux années 60 ! Il faut imposer le retrait du plan Fillon comme on a imposé le retrait du plan Juppé en 1995. C’est possible si on s’y met tous ensemble.

Le 15 mai jusqu’à 4 H 30 du matin, le ministre du travail proposait aux confédérations syndicales un plat de lentilles en échange de leur collaboration : les smicards garderaient une retraite à 85 % du SMIC ( au lieu de 75 % ) et le départ possible après 40 annuités pour celles
et ceux qui travaillent depuis l’âge de 16 ans. Rien sur l’allongement du temps de cotisation, rien sur les abattements. Rien évidemment sur les lois Balladur et le retour à 37,5 annuités pour tous. Les syndicats ne pouvaient décemment pas accepter ce marché de dupes !

  • Attention : Dans les jours à venir, le ministre Fillon va certainement proposer à nouveau trois carottes et deux navets aux organisations syndicales : Mais pour Raffarin, la messe est dite ! Le fond de son projet n’est pas négociable. Ainsi, toute acceptation d’un « aménagement » de cette réforme antisociale constituerait une trahison historique des salariés.
  • Le gouvernement propose aux futurs retraités dès les années à venir un rapport entre 41 annuités obligatoires en 2012, 42 annuités en 2020 et combien en 2040 ? … sachant que le MEDEF   fait pression pour imposer 45 annuités dans les années à venir ?

IL FAUT IMPOSER UNE LOGIQUE ALTERNATIVE …

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux

Sur le Web

  • SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

    Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0