Accueil >ACTU >Édito

CSEC Nouveau Bureau

Sud à la barre

vendredi 8 octobre 2021, par Bureau national Sud Aérien .


Sud Aérien, arrivée 8e organisation syndicale d’Air France, avec 5,98% des voix des salariés de la compagnie, se retrouve aujourd’hui au bureau du CSEC d’Air France.
Après plusieurs mois, ou aucun syndicat n’aura souhaité y accéder, Sud Aérien accepte aujourd’hui les postes de secrétaire et de trésorier du CSEC.
Nous sommes bien conscients que notre syndicat n’était pas légitime, au sens de l’audience électorale, et que cette grande responsabilité incombait plutôt aux syndicats dits -représentatifs dans l’entreprise - mais les différentes alliances dans les CSE, ou tout simplement l’absence de motivation de ce ceux-ci, ont conduit à cette situation ubuesque.
Nous tâcherons néanmoins de servir tous les agents Air France de TOUTES les catégories socioprofessionnelles et d’utiliser au mieux le CSEC afin de les protéger et de TOUS les aider.
Notre prise de responsabilité répond à 4 enjeux majeurs qui nous ont paru urgent de résoudre :
• Nous ne voulions pas d’administrateur judiciaire qui viendrait imposer sa gestion concernant
nos activités socio-culturelles, notre patrimoine, et sur les salarié(e)s du CSEC.
• La fin annoncée de l’ASAF   et le risque de licenciement de 12 de ses salariés. C’est une
institution qui imprègne les valeurs d’Air France depuis plus de 60 ans, la seule entité dans laquelle nous pouvons échanger, communiquer, s’amuser entre salariés de manière intercatégorielle et intergénérationnelle, sans aucune discrimination ! L’ASAF   est vitale, d’autant plus dans cette zone de turbulences que nous traversons.
• Proposer un cap alternatif à celui pointé par nos dirigeants. Un néo-libéralisme aérien est en œuvre, et ce qui constitue le cœur de son utopie, c’est le cap qu’il entend imposer à toutes les sociétés. Celui d’une compétition acharnée, censée inclure tous les individus…malheureusement, son point d’arrivée semble s’orienter vers une immense déception pour une grande majorité d’entre nous.
D’autres caps existent, qui reposent sur d’autres valeurs ! Ce qui est en question, c’est bien nous-même et notre intime transformation dans notre rapport au travail, dans ce qui nous relie vers un point d’atterrissage commun. Nous essaierons donc de vous apporter une vision et un cap alternatif.
• Réinjecter plus de social. La crise COVID a mis beaucoup de salariés Air France en difficulté.
C’est donc le moment précis où le rôle du CSEC doit se renforcer dans ce domaine.
Le terme grouillots, qui peut sembler être péjoratif, prend tout son sens aujourd’hui : le « grouillot » est celui qui est chargé des petites besognes ou des taches que personne ne veut effectuer.
Vous avez donc aujourd’hui un bureau CSEC composé de 3 grouillots mécanos, dont le secrétaire est ouvrier… »

...la suite de la réunion CSEC a lire ci dessous

le pdf à lire ici

Voir en ligne : https://www.sud-aerien.org/IMG/pdf/...

Mots-clés

Sur le Web

Il n’y a pas de site à cette adresse

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0