Accueil >Sections >Toulouse Escale

INCERTITUDES sur l’AVENIR de la PRODUCTION INFORMATIQUE à TOULOUSE

lundi 14 avril 2003, par SUD Aérien Informatique .


La décision de la Direction de la Production concernant la mise en production de Topase soulève de nouveau l’inquiétude des salariés du centre de Toulouse.

Alors que la validation technique de Websphère dans l’environnement IBM/OS390 de Toulouse était acquise et en attente d’une décision économique, une nouvelle hypothèse, jamais étudiée lors du développement du projet, est apparue lors du comite de décision pour la mise en production.
Un responsable de DPI a décidé que le serveur d’applications étant à Vilgénis faute de décision pour un serveur websphère à Toulouse, le serveur de données DB2 devrait être aussi à Vilgénis. Cette décision, que nous qualifions de « politique », a un coût non négligeable : mise à niveau d’Adhésion à Vilgénis, flux de données multiplié par 15 entre les applis de Toulouse et DB2 TOPASE à Vilgénis.

 serveur d’applications et serveur de données sur le même site
UN PRINCIPE DANGEREUX POUR L’AVENIR DE TOULOUSE

Si ce principe est appliqué lors de prochaines mises en production avec la même architecture technique comme Visual Milord, et si le site de Toulouse n’a pas de serveur d’applications Websphère et implique que la partie Unix soit exploitée à Vilgénis, les données DB2 suivraient très rapidement.
En quelques mois le centre de Toulouse fermerait.

Dès le 17 mars, SUD Aérien a fait part au Directeur de la Production Informatique des conséquences de la décision de migration de Topase vers Vilgénis et de ses inquiétudes sur l’avenir du centre.
Le 21 Mars, nous avons écrit à M. HAMON, Directeur général des Systèmes d’information pour demander que le budget 2003 de la DGSI   prévoit l’investissement d’un serveur Websphère pour le site de La Barigoude dans les tous prochains mois ainsi que le coût de la migration de Topase à Vilgénis.
Fin mars, un responsable DPI informe les salariés des équipes MVS et DB2 de Toulouse qu’ils doivent partir rapidement en formation Unix et Oracle car c’en était fini d’IBM et DB2 et que SAMOTHRACE avait un avenir limité ! C’était complètement contradictoire avec les propos du Directeur de la Stratégie devant le CE de septembre 2002 qui prévoyait que les applications ’legacy’, comme la gestion PN, la régulation des vols Milord, Samothrace, exploitées en site central IBM/MVS, DB2 avaient encore une dizaine d’années devant elles et qu’il faudrait toujours des compétences pour les développer et les exploiter.

Lors du Comité d’Etablissement du 2 avril, le représentant syndical SUD Aérien a interpellé les directeurs sur ces différents points.
Aussi bien Le Directeur Général des Systèmes d’Information que le Directeur de la Production Informatique ont confirmé les propos tenus au CE de septembre : maintien des applications IBM/MVS, DB2 pendant plusieurs années (10 à 15 ans au moins) donc des effectifs et compétences actuelles.

Par contre tout en confirmant qu’il n’est pas question de remettre en cause le centre de Toulouse il n’est pas prévu aujourd’hui d’installer un serveur Websphère à Toulouse. C’est inacceptable !

 Organisation à moyen terme de DPI : Arrêtons les replâtrages !
Pour une stratégie claire et garante de l’avenir de la DGSI   et de l’ensemble de ses salariés

SUD Aérien a jugé que ces déclarations assombrissaient l’avenir du centre de production de Toulouse.
Nous constatons aussi que tous les délégués des différents sites s’interrogent que l’avenir de la DPI et de ses centres de production.
La validation technique websphère sous IBM a été faite mais la validation économique est toujours en cours alors que les prix proposés par IBM en 2003 semblent favorables à une conclusion rapide. Pourquoi toujours pas de décision ?
SUD Aérien a demandé que l’organisation de la Direction de la Production et son avenir à moyen terme soit enfin abordé clairement surtout avec les départs en retraites et PRP dans les toutes prochaines années.
Il est temps de cesser de faire l’autruche et de traiter correctement ce sujet.
A défaut de le faire très rapidement, c’est l’ensemble des salariés de la DGSI   sur l’ensemble des sites qui pourraient en subir les conséquences dans 5 à 10 ans.

SUD Aérien avait pris ses responsabilités dans des tracts précédents.
Ayant appris fin 2002 que la compagnie AF pouvait arrêter toute activité pendant 2 à 3 mois en cas d’incident ou accident grave sur un des centres de production car il n’y avait pas de solutions de back-up pour y faire face, SUD Aérien a demandé, car c’est le rôle des élus CE, que la DGSI   présente rapidement ses projets pour une production sécurisée et garantir ainsi une exploitation fiable pour la compagnie. D’autres syndicats exigeaient auparavant l’arrêt de ces études.

Une amorce de débat très serein, a débuté au CE du 29 janvier sur ce sujet et un CE devrait y être consacré prochainement.

SUD Aérien a été surpris par le silence « assourdissant » des élus toulousains des autres syndicats sur le transfert de TOPASE à Vilgénis et le peu d’empressement des autres élus d’ailleurs, de vouloir aborder franchement ce sujet. Le compte rendu du bureau CFDT   du CE ne mentionne nullement ces interventions qui concernent pourtant l’avenir des salariés de Toulouse.

P.-S.

TOPASE :
Cette application concernant les recettes fret et poste, développée et recettée à Toulouse, et utilisée par les salariés de la direction des Recettes Commerciales de Basso-Cambo depuis début avril utilise l’architecture désormais classique d’une couche présentation exploitée sur un serveur d’application Websphère et une couche métier sur un serveur de données IBM/DB2.
Les hypothéses retenues pendant le développement du projet étaient d’exploiter le serveur d’applications websphère à Toulouse si l’expérimentation en cours sous IBM/ MVS était concluante sinon sur un serveur SUN/UNIX à Vilgénis

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Toulouse Escale
Pas d'autres articles dans la rubrique Toulouse Escale

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0