Accueil >ACTU >Tracts nationaux

EXPULSIONS AVEC VIOLENCES, CHARTERS DE LA HONTE … ASSEZ !

jeudi 6 mars 2003, par Bureau national .


Le 30 décembre 2002, un argentin de 52 ans expulsé trouvait la mort lors de son embarquement sur un vol Air France. Le 16 janvier, un jeune somalien de 24 ans était expulsé sur un vol Air France vers Johannesburg, il décédera quelques jours plus tard après être tombé dans le coma !

Les salariés des compagnies aériennes au contact des avions connaissent parfaitement les violences et les maltraitances subies par les personnes expulsées. Au même titre, de nombreux passagers expriment leur indignation lorsqu’ils assistent à de telles scènes. De fait, les compagnies aériennes font jouer aux équipages le rôle d’involontaires auxiliaires de police.

SUD Aérien a demandé à la direction d’Air France de procéder à un embargo sur toutes les expulsions et de modifier les règles internes à la compagnie concernant le « traitement des passagers difficiles », stipulant l’obligation pour les Commandants de bord de refuser tout embarquement forcé des personnes expulsées, seul et unique moyen de respecter intégralement un des premiers droits de l’homme : celui du respect de l’intégrité physique !

Quelles sont les réponses ? Le ministère de l’intérieur envisagerait des « enregistrements vidéo » des expulsions, de « professionnaliser » les personnels de police … et d’administrer aux expulsables des « calmants » qui assommeraient un cheval ???

La direction d’Air France, par la voix de son président, et après avoir observé durant plusieurs semaines un mutisme absolu, reconnaît enfin être « perturbé » par ces drames symbolisés par l’appellation réglementaire des expulsés dans le langage du transport aérien : « Déportés » !
Pour autant, Air France renvoie toute responsabilité au ministère de l’intérieur et … aux Commandants de bord qui ont effectivement la possibilité de refuser les embarquements des expulsables pour assurer la sécurité des vols.

Le ministre de l’intérieur a décidé d’affréter des charters, désignés sous le vocable hypocrite de « vols groupés » d’étrangers expulsés, dont le récent charter de dizaines d’expulsés africains via le voyagiste Fram, renouant ainsi avec les charters de la honte de son prédécesseur Pasqua !

SUD Aérien appelle les passagers à protester lorsqu’ils assistent à des atteintes aux droits de l’homme lors des expulsions...

SUD Aérien appelle les équipages des compagnies aériennes à refuser le rôle d’auxiliaire de police...

SUD Aérien appelle les clients des voyagistes à boycotter ceux qui comme Fram joue les intermédiaires avec le ministère de l’intérieur pour affréter des « charters de la honte »...

SUD Aérien ainsi que l’Union syndicale Solidaires   revendiquent l’accès à une citoyenneté pleine et entière par la reconnaissance de l’égalité des droits et des devoirs pour les personnes étrangères.

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0