Accueil >Sections >Blue Link

Repression syndicale contre SUD AERIEN à Bluelink : trop c’est trop

mardi 22 octobre 2013, par SUD Aérien BlueLink Flying Blue .


Depuis de nombreux mois, la section SUD Aérien à Bluelink (centre d’appels, filiale 100% AF qui gère Flying Blue + d’autres activités, autrefois traitées par les VAD AF) est dans le viseur de la direction.

Une situation récurrente et banalisée pour de nombreuses sections SUD Aérien !

Nos résultats et notre progression au sein de Bluelink ont convaincu AF à mettre le paquet pour concrétiser leur objectif !

Décembre 2009 : 1re participation aux élections pro = 3e O.S. avec 15.83%

Mai 2010 : 1er syndicat aux élections du conseil d’administration AF avec 42%

décembre 2012 : 3e O.S. avec 25.30% (élections annulées le 8 mars 2013, notamment, pour manque de neutralité contre SUD Aérien de la part du DG de la boîte (Tanguy de LAUBIER)

Juin 2013 : 2e O.S. avec 22.67%

C’est bien pour ça que depuis 2009, date de la création de la section, la stratégie d’Air France est d’éradiquer SUD du paysage syndical.

Ainsi, en 4 ans, nous en sommes au 5e délégué ou élu SUD Aérien à avoir été licencié dont les 3 derniers ces 6 derniers mois !

Et on ne compte plus les mises à pied sans solde, blâmes et autres sanctions disciplinaires contre les délégués de SUD.

Et çà malgré des avis négatifs de l’inspection du travail et même de la DIRECCTE, avis aussitôt fichus à la poubelle sur coup de fil du PDG d’Air France, JC SPINETTA par Jean-Denis COMBREXELLE, directeur général du travail (ami bien connu des syndicalistes de SOLIDAIRES   !) lui-même soutenu par Xavier BERTRAND, alors ministre du Travail sous Sarkozy !

Malgré un rendez-vous au ministère du travail, le 5 août dernier, avec le conseiller technique du ministre, Benjamin RAIGNEAU, aucun retour, aucune évolution positive !

Maintenant, c’est sur le Ministère du travail que nous devons mettre la pression pour qu’il ne valide pas le licenciement de l’un de nos délégués dont la décision « tombe » le 24 octobre prochain.

Pour cela, nous organisons une manifestation de soutien pour nous délégués menacés et de dénonciation de la répression syndicale à BlueLink mais aussi partout où elle a lieu.

C’est la raison pour laquelle, nous vous appelons à vous mobiliser à nos côtés avec drapeaux, sono, fumigènes pour nous faire entendre de ce gouvernement qui a refusé de mettre en place la loi d’amnistie des syndicalistes !

Sur le Web

  • SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

    Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0