Accueil >Sections >Informatique Air France

LES ENJEUX 2003-2005 du CE Informatique et Formation

UTILISER PLEINEMENT LE ROLE ECONOMIQUE du CE Informatique et Formation

lundi 10 février 2003, par SUD Aérien Informatique .



Dans le contexte général des grands dossiers qui seront abordés à Air France :

  • Restructuration du transport aérien européen : Air France privatisée deviendrait SKY Team Europe avec KLM, Alitalia, CSA, Aeroflot,…
  • Aléas du transport aérien mondial : guerre en Irak ? et/ou la bataille commerciale avec les compagnies américaines aujourd’hui en faillite qui chercheront à reconquérir des parts de marché,

Vos prochains élus au CE devront utiliser pleinement le rôle économique du CE et être particulièrement vigilants sur :

  1. l’évolution des outils informatiques au cœur de l’activité d’Air France : inventaire (Alpha3) et DCS (Gaétan) ;
  2. Les choix informatiques de l’alliance SKY Team et ses recherches de synergie avec les 800 informaticiens d’Alitalia et les 1000 de KLM ;
  3. Le niveau de la sous-traitance, TMA, assistance, etc...
  4. La sécurisation de la production informatique avec la mise en place du PRA -Plan de Reprise de l’Activité-
  5. L’évolution des emplois et la gestion des carrières ;
  6. La mobilité et répartition des postes entre les sites DGSI  .

 UTILISER PLEINEMENT LE ROLE ECONOMIQUE du CE :

Un des apports de SUD Aérien dans les CE Air France depuis 99, est le renforcement de leur rôle économique avec une demande d’information économique beaucoup plus complète et les recours juridiques possibles pour exiger qu’Air France applique le Code du travail. SUD Aérien a demandé et obtenu au CE Escale Orly, un droit d’alerte sur le transfert de l’hôtellerie AF vers une filiale et constaté ainsi une sous-facturation préjudiciable à la filiale et à ses salariés. Au CE Informatique et formation, après avoir fait voté plusieurs motions d’entraves, la proposition faite par SUD Aérien en septembre 2002 de déclencher une procédure de droit d’alerte a été reprise par le bureau et votée à l’unanimité des élus en octobre et confirmée en décembre 2002. Le CE pourra enfin exercer pleinement son mandat.

La mission de contrôle de la gestion dévolue au CE permet aux élus d’être informés et de donner leur avis sur les dossiers d’organisation, de restructuration ou d’évolution des activités. Les études doivent être présentées au CE avec les arguments techniques, économiques et sociaux des différentes hypothèses pour que les salariés soient assurés que la décision retenue est réellement celle qui offre la meilleure garantie pour l’avenir des salariés.

Sur ces dossiers essentiels pour garantir les emplois à la DGSI  ,
SUD Aérien défend les revendications ci-dessous :

  • Pour chaque dossier présenté : Combien ça coûte avant et combien ça coûtera après ?
    C’est la question posée par SUD Aérien à chaque dossier de restructuration ou transfert en sous-traitance. C’est aussi la question à laquelle la direction ne répond pas, ce qui amène SUD Aérien à proposer des motions d’entrave pour non information des élus.
    Comment peut-on se prononcer sur un dossier sans avoir les éléments objectifs de la situation ? (Nombre d’emplois, qualifications, charges internes et/ou externes, …)
  • Les salariés doivent bénéficier d’une partie de gains de productivité soit par la création de nouveaux emplois avec le développement de nouvelles activités soit par une meilleure qualification et rémunération. Les réorganisations, autres que les modifications de » frontières » entre services ou directions sont souvent motivées par des gains de productivité. Ces économies ne doivent par servir à gonfler les profits. Les salariés doivent en récupérer une partie, sinon le progrès social n’a aucun sens !
    Les ressources humaines dégagées doivent permettre d’ouvrir ou développer de nouvelles activités favorables à l’emploi ou requalifier les salariés devenus plus productifs.
  • Air France doit garder la maîtrise technique et économique de ses outils informatiques. Avant toute évolution d’une application informatique, la DGSI   doit procéder à une étude exhaustive des besoins des utilisateurs, des différentes solutions possibles et consulter très régulièrement le Comité d’Etablissement. Les aspects techniques et économiques du projet doivent toujours être accompagnés du volet social. Avec le recensement de évaluation de tous les salariés concernés, la prise en compte des besoins en formation et de l’évolution des métiers et des qualifications.
  • Pour SUD Aérien, les choix technologiques et fonctionnels doivent répondre à plusieurs critères :
    • au moins le même niveau de service et de fonctionnalités que l’application à remplacer. (évident peut-être mais nous avons connu des choix différents en 1997 avec une régression de service pour les utilisateurs ! )
    • garantir à AF la maîtrise de l’outil, des délais d’évolution technique et des coûts.
    • ne pas rendre AF dépendante fonctionnellement, techniquement et économiquement d’une société extérieure.
    • garantir la pérennité et la fiabilité des outils par des systèmes répondant aux contraintes d’exploitation exigeantes pour les produits temps réels.
    • communiquer facilement avec les autres applications.
  • La DGSI   doit garantir à AF la sécurité et la fiabilité de ses outils informatiques. C’est devenu un critère essentiel depuis le 11 septembre 2001. Une perte accidentelle d’une partie de la production informatique ne doit pas contraindre AF à cesser son activité plus de quelques heures. Un plan de reprise d’Activité -PRA- est nécessaire pour y faire face. Pour SUD Aérien, c’est une garantie pour l’avenir de la DGSI   et de ses emplois. La mise en œuvre de ce PRA avec les investissements importants en cours de réalisation doit se faire en interne par une sauvegarde et une mutualisation de tous les moyens informatiques entre les 3 sites actuels sans recours à des prestataires extérieurs.

Haut de la page

 MOBILITE

Avec la création de plus de 330 postes en 4 ans, la DGSI   n’a pas saisi cette opportunité pour développer les décentralisations précédentes vers Valbonne et vers Toulouse. Au vu des nombreux mouvements de personnel dans les 2 sens entre Paray-Vieille-Poste et Vilgénis depuis 4 ans, nous avons considéré l’ensemble des effectifs Paray et Vilgénis comme Région Parisienne Sud et CDG = Région Parisienne Nord. En créant la moitié des postes en région parisienne et surtout les plus qualifiés à Paray, la direction a renforcé une organisation centralisée avec des problème de locaux en région parisienne. Aujourd’hui, la DGSI   bloque toute mobilité. Et comme elle rencontre des difficultés à pourvoir des postes en région parisienne, la DGSI   incite très fortement les candidats de province à venir en région parisienne pour progresser en offrant une prime de 7900€ (environ 50.000F)ou impose de multiples déplacements province/Paris par semaine.

Pourtant, toutes les enquêtes montrent qu’une part importante de la population des salariés diplômés comme ceux de la DGSI   préfèrent travailler dans le SUD de la France notamment en Midi Pyrénées et en Provence Cote d’Azur plutôt qu’en région parisienne. Air France a la chance d’avoir 2 sites informatiques dans ces régions : Valbonne et Toulouse. Quelques dizaines de salariés ont déjà obtenu leur mutation de la région parisienne vers ces centres mais des dizaines d’autres sont demandeurs mais leur demande est bloquée.

La DGSI   constate des difficultés de recrutement sur des postes en région parisienne. SUD demande qu’une étude interne soit menée pour recenser les demandes internes DGSI   et présenter au CE des propositions pour mettre en adéquation sur quelques années, les souhaits des salariés et les postes de la DGSI   .

SUD Aérien n’acceptera aucune mobilité forcée du Sud vers le Nord ou du Nord vers le Sud comme entre Nord et Sud de la Région Parisienne. L’activité actuelle de la DGSI   devrait permettre en quelques années (environ 5 ans) une répartition naturelle de l’activité entre la région parisienne, Valbonne, Toulouse et les demandes de salariés de la DGSI  .

Haut de la page

Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0