Accueil >ACTU >Tracts nationaux

LE PERE NOEL/TRANSFORM EST UNE ORDURE !

jeudi 13 décembre 2012, par Bureau national .


Au 1er janvier 2013, vont entrer en vigueur les nouvelles règles/Transform de notre convention AF personnel au sol.
Ces nouvelles règles issues du plan Transform s’ajoutent à :

5000 suppressions d’emplois qui touchent tous les secteurs de la Compagnie,
2 ans de blocage des salaires et des avancements
. Nous subissons déjà depuis un an ce blocage qui nous a fait perdre en moyenne 3 % d’augmentation de notre rémunération ( 1% d’avancement et 2% correspondant à l’inflation INSEE). Le tarif va être le même en 2013 ( alors quel intérêt d’aller discuter avec les hiérarchies de la FAA, dorénavant désignée « Entretien Annuel de Performance » - le charabia managérial devient de plus en plus grotesque - pour zéro point d’avancement ?????? )

Rappelons que nous n’avons pas eu notre compte d’augmentation en 2011. De plus, notre baisse de pouvoir d’achat est dans les faits bien plus lourde puisque l’indice INSEE ne reflète pas le coût de la vie pour une famille de salariés.

Suppressions d’emplois, blocage des salaires et révision de la convention d’entreprise, ces trois outils sont conformes à l’objectif promis aux actionnaires d’AF/KLM :

20% de productivité supplémentaire sur notre dos et faire passer quelques centaines de millions d’€ de nos salaires et nos emplois vers les profits d’AF/KLM. Le but de De Juniac était aussi de faire monter le cours de l’action pour faciliter les diverses opérations financières de la Holding AF/KLM : les spéculateurs de la Bourse ont bien répondu puisque l’action a augmenté de 100 % en quelques mois et que toutes les officines de placement conseillent le titre.

La mise à mort de plusieurs de nos acquis se fait malheureusement avec la bénédiction des trois syndicats qui ont signé la réécriture de notre Convention :
la CFDT  , FO et la CGC ! Concernant la CFE-CGC, nous avons assigné ce syndicat et la Direction d’Air France devant le Tribunal d’Instance d’Aulnay le 18 janvier prochain pour contester la représentativité d’un syndicat qui recueille moins de 10% des voix … mais prétend néanmoins signer des accords.
Si nous obtenons satisfaction, cette révision de notre convention personnel au sol sera caduque puisque FO et CFDT   recueillent ensemble moins de 30 % des voix nécessaires pour la validité d’un accord. Notre démarche devant le Tribunal est d’autant plus importante que, en plus de la révision de notre convention, la Direction veut faire rapidement signer un accord sur le temps de travail ( Accord ATT ) qui vise à introduire une flexibilité annuelle maximale : plus d’horaires garantis et des semaines courtes ou longues selon les besoins de l’activité à l’échéance du 1er avril 2013.

  Une nouvelle offensive contre nos acquis dès le 1er janvier 2013 :

 perte de 3 jours de congés hiver :

Déjà imposée autoritairement par la Direction, cette perte est inscrite dans la nouvelle convention : nous sommes ramenés au minimum de la Convention Transport Aérien, c’est à dire 3 jours de majoration au lieu des 6 que nous avions. Ces « congés de continuité » ne sont plus liés à la prise de congés en « période de basse activité » mais ce ne sont pas des jours de congés à part entière puisqu’ils sont perdus si non pris au 31 décembre, ne peuvent pas être mis à la fin des congés, avant un samedi férié ou travaillé.

 perte de la majoration à 200% des « Trois glorieuses » ( Lundi de Pâques, de Pentecôte et Jeudi de l’Ascension ) pour les horaires décalés et perte des heures de compensation pour travail un jour férié

 perte de la majoration d’ancienneté :

Notre rémunération va être lourdement impactée par le changement de système. Nous avions une majoration d’ancienneté qui représentait une augmentation en pourcentage de notre salaire croissant avec l’ancienneté : 5 % d’augmentation après trois ans d’ancienneté, puis 2,5 % tous les trois ans jusqu’à 9 ans d’ancienneté et après 2,5 % tous les quatre ans.
Au lieu de cela, nous allons avoir une « prime d’ancienneté », de valeur nettement inférieure, calculée sur le minimum de la Convention Transport Aérien et qui ne sera donc plus un multiplicateur de notre salaire de base.
Même si la Direction garantit le maintien au minimum de la valeur actuelle de notre ancienneté, cela veut surtout dire que beaucoup d’entre nous vont s’asseoir sur toute augmentation liée à l’ancienneté pendant de longues années !!

  Réduction de l’enveloppe des avancements :

Après les avancements à hauteur de … 0% en 2012 et 2013, Il n’y aura plus à partir de 2014 de règle consacrant un minimum de 1% d’avancement qui était attribué chaque année à la grand majorité des salariés.
Il y aura un paquet commun « avancement/promotion » décidé chaque année dans le but de diminuer le montant des avancements. De plus, beaucoup moins de salariés bénéficieront d’un avancement chaque année et il n’y aura plus d’avancement minimum pour tous ceux n’ayant pas eu une « FAA sanction ».
L’avancement se fera sur le critère de la « performance », c’est à dire essentiellement à la seule tête du client !

 Casse des grilles de postes

  1. On passe de 23 niveaux actuels de classification à 8,
  2. les butées de plage sont déplafonnées,
  3. même pour les A et B, les changements de niveaux se feront tous sur des postes vacants.
  4. Le cumul de ces trois mesures signifie un ralentissement brutal de la carrière de la majorité des agents. La couleur est annoncée puisque l’objectif est de limiter au maximum la progression de la masse salariale !

Pendant ce temps, les médias saluent le « spectaculaire redressement » d’AF/KLM ... C’est surtout que la faillite annoncée n’était qu’un leurre pour endormir la résistance des agents. Mais l’hibernation ne dure qu’un hiver … et au printemps la bête se réveille … chiche ???

En attendant ….

 SUD Aérien vous souhaite un JOYEUX NOEL !

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0