Accueil >Sections >Toulouse Escale

CGT - CFDT - FO - CFTC - CGC - FSU - Unsa - Solidaires-G10 de Midi-Pyrénées

DECLARATION INTERSYNDICALE

mercredi 5 février 2003.


Les organisations syndicales régionales appellent les délégations des entreprises et des établissements de Midi-Pyrénées à se rassembler le :

LUNDI 10 FEVRIER 2003,
A 13 H 00 DEVANT L’ENAC
(7 AVENUE E. BELIN - TOULOUSE -
SORTIE ROCADE : COMPLEXE SCIENTIFIQUE DE RANGUEIL

Les organisations syndicales Cgt  , Cfdt  , Fo, Cftc, Cgc, Fsu  , Unsa  , G10 se félicitent de l’importante mobilisation des salariés actifs et retraités dans tout le pays. En Midi-Pyrénées, ils ont été plus de 54 000 à participer aux manifestations départementales montrant ainsi leur attachement à la retraite et aux exigences de justice et de progrès social.

Le front syndical uni autour de la déclaration commune qui porte leurs exigences, a été un élément dynamique de cette mobilisation, auquel sont attachés les salariés dans leur ensemble.

Incontestablement, cette mobilisation aura des conséquences sur les choix à venir du Gouvernement. Elle a pesé dans la présentation de la politique du Gouvernement devant le CES qui a mis en avant, avec beaucoup de prudence, la méthode et le calendrier choisis.
Cependant, les ambiguïtés et les contradictions contenues dans la déclaration du Premier Ministre ne lèvent pas les inquiétudes des salariés.
Le Gouvernement affiche dans ses discours une volonté de dialogue social en utilisant l’image du CESR comme caution.
Nous condamnons cette conception qui dévoie le véritable droit des salariés à une réelle négociation avec leurs organisations syndicales au niveau national, seul lieu pertinent de cette négociation.
Nous ne sommes pas dupes de cette manœuvre et décidons de tout mettre en œuvre pour empêcher que les salariés soient dépossédés des choix qui les concernent en premier lieu.

Ceci étant, les organisations syndicales entendent saisir la venue du Ministre DELEVOYE, à Toulouse, le 10 février, pour réaffirmer leur attachement à ce que des dizaines de milliers de travailleurs du public et du privé ont exprimé ensemble, dans la rue, en Midi-Pyrénées, le 1er février dernier comme déjà le 25 janvier 2001.
Il ne peut y avoir de solutions sociales efficaces et économiquement durables sans qu’elles s’accompagnent par un développement de l’emploi, sans précédent. Obtenir un haut niveau d’emploi est la garantie pour asseoir une véritable réforme du financement des retraites !
Or en Midi-Pyrénées l’annonce brutale de la fermeture de Péchiney Auzat et les 270 emplois supprimés viennent allonger la déjà trop longue liste des suppressions d’emplois dans notre région dans l’industrie, comme dans les services publics, fragilisant ainsi notre avenir. Cette situation est inacceptable !

Les organisations syndicales régionales appellent les délégations des entreprises et des établissements de Midi-Pyrénées à se rassembler le :

LUNDI 10 FEVRIER 2003, A 13 H 00
DEVANT L’ENAC
(7 AVENUE E. BELIN - TOULOUSE - SORTIE ROCADE : COMPLEXE SCIENTIFIQUE DE RANGUEIL)

pour exprimer une nouvelle fois les exigences qu’elles portent avec les salariés pour la retraite et obtenir une véritable négociation avec les organisations syndicales.

Toulouse le 4 février 2003

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Toulouse Escale
Pas d'autres articles dans la rubrique Toulouse Escale

Du même auteur

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0