Accueil >Sections >DGI Air France

Pas d’accord, ça monte à Orly nord !

lundi 25 juin 2012, par SUD Aérien DGI ORLY .


Débrayage unanime des mécaniciens avion, équipement cabine et chaudronniers des 3 hangars avion ce matin vendredi 22 juin. Suite à l’annonce de la fermeture du hangar N3 (Airbus) et d’un manager répondant aux mécanos inquiets de leur avenir : « vous n’avez qu’à chercher du boulot aux moteurs ou aux équipements. » Les mecanos travaillant sur airbus ont alors fait le tour des hangars. Tout le monde s’est arrêté et est allé en manif au building voir la direction chantiers avion.

La manif a envahi le building et s’est réunie avec la direction dans la grande salle. Le patron de l’activité a tenu le discours suivant : « si les reformes ne sont pas faites, air france est mort et il n’y aura plus d’avions à reparer. Il faut maintenir le center de toulouse et donc transférer des visites la bas (Checks C A330-340 et cheks C 320) . Il y aurait 600 effectifs en trop sur la dgi   ; 300 réglés par départ naturel, il y aura donc un pdv (plan depart volontaires) pour les 300 autres. on va voir avec l’état pour les modalités, ça dépend du decret retraites... Le probleme du pdv est qu’il empeche les embauches, or il y a besoin d’effectifs aux moteurs et equipements. donc en gros le pdv serait reservé à la DEA. (avions) ».

Philippe a dit qu’avec les jours RTT et congés ou l’on allait travailler en plus, il y aurait encore plus de sureffectif. Réponse direction, ce gain est compris dans les calculs. Donc, si nous refusons le plan transform et gardons nos rtt et congés, il n’y plus de sureffectif... silence du patron... applaudissements de la salle. Un mécano demande, si on fait des efforts et qu’air france est redressée, est ce qu’on recupere nos acquis ? réponse : non !

Sur la mutation aux moteurs ou equipements, « il n’y a rien de fait » dit le patron, on aurait meme un sous effectif mécanos avions dans deux ou trois ans vue la charge B777... Pareil, la fermeture du hangar ne se fera pas tout de suite... On va vous rencontrer par petits groupes...

Bref, on est restés une heure et demi, et la direction n’a rien repondu de concret, le mecontentement est entier.

Parallelement, et suite à la journée d’hier (rassemblement de 120 devant le building et heure d’infos mouvementée du snmsac/unsa   à l’atelier Moteurs, s’est constitué dans cet atelier un collectif/coordination. Ce collectif a fait débrayer une soixantaine de mécanos qui ont envahi la salle ou la direction moteurs reunissait ses cadres pour les informer du projet transform. Meme discussion animée avec la Direction. La direction moteurs confirmant qu’il n’y aurait aucun PDV aux moteurs, que ce serait une hérésie vue la charge de travail à venir et le manque d’effectifs. Les mécaniciens moteurs en colère portent un brassard où est inscrit « pas d’accord ». Une delegation de ces mécanos moteurs (une vingtaine) est ensuite venue rejoindre les mecanos avions au building....

Il est clair que le mecontentement augmente, les premières revendications sont :

  • Maintien dans leur emploi des mecanos avion
  • Embauche des apprentis aux moteurs
  • Report à septembre de tout processus de signature d’accord
  • Demande d’un referendum
  • Non à Transform, pas de signature

Sur le Web

  • SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

    Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0