Accueil >ACTU >Communiqués de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE du 30 octobre 13h

La grève des PNC est massive parce que le mécontentement est massif.

dimanche 30 octobre 2011, par Bureau national .


Au deuxième jour de la grève des hôtesses et stewards d’Air France, il apparaît que notre mouvement est largement suivi et s’est même renforcé aujourd’hui.

Après avoir, avant même le week-end, annulé 40% de l’activité sur Orly, et 20% sur CDG, la Direction ne peut maintenir une partie du programme des vols qu’en recourant massivement à des affrètements d’autres compagnies, à l’utilisation des cadres comme briseurs de grève et en faisant partir des avions à moitié vide avec des équipages réduits de 50%.

La Direction va droit dans le mur :

La grève est massive parce que le mécontentement est massif.

Pourtant la Direction s’obstine à désinformer les salariés, les passagers et la presse.

Si des syndicats représentants 74% des hôtesses et stewards appellent à 5 jours de grève et si cette grève est largement suivie, ce n’est pas, comme l’écrit le J.C.Spinetta par « peur » par « crainte » ou par « fantasme » !.

Air France réduit de 25% le personnel à bord des Airbus 319, a réduit de 14 à 10 les équipages à bord des Boeing 777 depuis 2001 et envisage de passer à 9. Non, ce n’est pas une rumeur…

En ouvrant des Bases Province, aujourd’hui à Marseille, demain à Toulouse, la Direction passe en force, violant elle-même les accords collectifs qui l’engagent en matière de rémunération et de règles d’utilisation vis-à-vis des hôtesses et stewards.
Parallèlement, Air France ne veut plus entendre parler des protocoles de service qui fixaient sur long et moyen courrier le service à bord et les compositions d’équipage.

C’est le rejet de ces mesures qui motive la mobilisation actuelle des hôtesses et stewards.

Oser dire qu’elle a donné « une réponse favorable à 90% des demandes des syndicats… » relève d’un mensonge éhonté de la Direction.

De même, dire qu’Air France respecte toutes les réglementations nationales et internationales, c’est oublier que ces normes fixent le minimum d’équipage en deçà duquel la sécurité n’est plus assurée….Ce sont les normes des low cost ! Air France a normalement d’autres prétentions de sécurité et de service commercial !

Enfin, que dans un communiqué presse de la Direction du 29 octobre, Air France crie à la « prise en otage » est totalement inacceptable de la part d’une entreprise qui prétend respecter le dialogue social.

Le droit de grève est constitutionnel n’en déplaise à certains ministres.

Et malgré la petite musique que distille Air France depuis vendredi, les personnels respectent le Code du Travail lorsqu’ils se déclarent en grève. Ils n’ont pas à prévenir la veille la Direction !

Nous sommes, malheureusement, privatisés depuis 2006….

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Communiqués de presse
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0