Accueil >Dossiers >Archives >PRIVATISATION

PRIVATISATION : LA DIRECTION VEUT NOUS VENDRE DE LA POUDRE DE PERLIMPINPIN
QU’ELLE PAIERAIT EN MONNAIE DE SINGE !

mardi 10 décembre 2002, par Bureau national .


Le 29 novembre, le président Spinetta convoquait les secrétaires généraux des syndicats pour leur donner la bonne nouvelle : le projet de loi actant de fait la privatisation d’AF est soumis au Conseil d’Etat puis sera soumis au vote des députés l’année prochaine : Il a évoqué le premier trimestre 2003 mais certaines publications économiques avancent le mois de juillet ...

Le véritable problème du gouvernement étant le cours de l’action AF nettement trop bas pour une mise sur le marché. Bref, le président assure que cette loi garantira les droits de trafic et le maintien des acquis sociaux lorsque les salariés de la compagnie dépendront de la Convention Collective Nationale du transport aérien privé …

Le seul « hochet » qu’il nous propose est l’actionnariat salarié et la possibilité d’un échange salaire/actions étendu à toutes les catégorie de personnels … SUD Aérien vous proposera prochainement une analyse de ce miroir aux alouettes que constitue la substitution progressive des augmentations de salaires acquises par des revenus aléatoires soumis aux aléas de la Bourse, des crises économiques, des crises géopolitiques …

Le directeur de la politique sociale, M.Pichot, s’est même offert le luxe de préciser que les dispositions contenues dans ce projet de loi étaient déjà connues de certaines organisations syndicales !?? En clair, certaines organisations en ont déjà discuté avec la Direction avant la présentation « officielle » par le Président : SUD Aérien, fidèle au principe de refus de « négociations de couloirs » qui se généralise de plus en plus, n’est pas concerné !

Nous regrettons par ailleurs le comportement de la CGC qui a récemment accusé de « dogmatisme » ( ? ) dans un tract les syndicats opposés à la privatisation, alors que ces syndicats représentent la majorité des personnels au sol.

Le 26 novembre dernier, près de 100 000 salariés contre les privatisations et pour la défense des services publics ont manifesté. C’est le premier véritable coup de semonce pour le gouvernement ! Il est vrai que le cortège parisien d’AF était moindre que celui du 3 octobre, néanmoins beaucoup de secteurs ont démontré leur volonté de ne pas laisser passer la privatisation d’AF sans réagir, à l’image des agents AF présents en masse à la manifestation toulousaine.

Gagner contre la privatisation, c’est possible en agissant tous ensemble, avec les salariés des autres entreprises concernées ! C’est possible en agissant tous ensemble au sein de notre entreprise. SUD Aérien sera une force de propositions, parmi d’autres,

… pour agir le moment venu :
Faut pas mollir !!

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

PRIVATISATION
Pas d'autres articles dans la rubrique PRIVATISATION
Mots-clés

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0