Accueil >ACTU >Tracts nationaux

SAUVER - VRAIMENT - LE CCE !

lundi 15 novembre 2010, par Bureau national .


Un mauvais feuilleton …

Août 2009 : La proposition du secrétaire du CCE de faire appel à un 2e prêt hypothécaire de 11 millions d’€ ( après un premier prêt de 6 millions d’ € accepté par la majorité des élus ) est refusé par la majorité de élus au CCE.

A la fin 2009, le secrétaire CFDT   du bureau du CCE - ainsi que les secrétaires adjoints et trésorière FO et CGC, ces derniers désavoués par leur syndicat - sont « débarqués » par un vote de la session du CCE d’une nouvelle alliance : FO, CGC, CGT  , UNSA   soutenus par le principal syndicat des pilotes SNPL   Alpa.

Un nouveau bureau est mis en place avec comme secrétaire transitoire du CCE un élu pilote du SNPL   Alpa ( … un comble !), remplacé ensuite par un élu FO. Le nouveau bureau reproche à l’ancien une gestion calamiteuse, alors que le Figaro lance une campagne de désinformation en annonçant un « trou » inexpliqué de 21 à 24 millions d’€ , information bidon !

Début 2010, un audit financier commandité par la nouvelle alliance du CCE fait ressortir la « mauvaise gestion » de l’ancien bureau ( rappelons le fiasco du système informatique de réservation vacances, cher et inefficace, au printemps 2009 ). Mais, beaucoup plus important, l’audit est curieusement très discret sur les causes structurelles du déficit - cumulé à environ 16 millions d’€ entre 2005 et 2009 - dont la responsabilité incombe essentiellement au SNPL   Alpa !

LE PROBLEME FINANCIER DU CCE PROVIENT DE L’INVERSION DES FLUX IMPOSE PAR LE SNPL   ALPA  !

A cette époque, la nouvelle alliance CGT  , FO, CGC, UNSA   annonce vouloir « sauver le CCE »… et embauche à cette fin deux nouveaux directeurs du CCE …

Juin 2010 : le commissaire aux comptes du CCE, déclenche un processus d’Alerte sur les comptes du CCE, procédure qui comporte 4 phases. La dernière phase signifie la cessation de paiement du CCE et sa mise sous tutelle par un administrateur ou mise en redressement judiciaire, après décision du Tribunal de Grande Instance.

Septembre 2010 : la commission financière du CCE prend acte du rapport du cabinet comptable Mazars, notamment dans son estimation d’un déficit de 11 millions d’€ pour la fin 2010.

Octobre 2010 : les rats quittent le navire qui prend l’eau… l’UNSA   démissionne du bureau du CCE, expliquant cette attitude par le refus des autres membres du bureau de supprimer une centaine d’emplois au CCE et de vendre une partie du patrimoine CCE.

Novembre 2010 : La 4e phase de la procédure est enclenchée ( difficile d’avoir des info à ce sujet … ! ) Le bureau du CCE aurait 45 jours - jusqu’au 15 décembre - pour proposer une solution viable, sinon le TGI déciderait d’une mise sous tutelle ??

L’inversion des Flux …

Ce que l’on nomme l’ « inversion des flux » a été décidée par une alliance de syndicats navigants sous la houlette du principal syndicat de pilotes ( aujourd’hui SNPL   Alpa ) dès 1997.
Après des années de procès et de batailles de couloir, ce syndicat a obtenu satisfaction : la remise en cause du « pot commun » de la subvention centralisée de 3,1 % de la masse salariale totale ( Personnels sol + navigants ) versé par la direction au CCE : principe solidaire puisque la masse salariale des pilotes était confondue avec la masse salariale Air France de tous et toutes … pot commun en pratique dans l’entreprise depuis plus d’un demi siècle !

Aujourd’hui, le CE Opérations Aériennes ( CE. OA ) qui regroupe tous les navigants récupère sa subvention issue de sa propre masse salariale, même si des accords ont été passé entre le CE.OA et le CCE.

- mais le bureau du CE. AO conteste toujours les termes de ces accords, ce qui se traduit par un manque à gagner de 5,5 millions d’€ pour le CCE.

- suite à l’inversion des flux, le CCE subit donc un déficit chronique d’années en années de l’ordre de plusieurs millions d’€ !

Quel constat ?

En Janvier 2010, SUD Aérien écrivait dans un communiqué ( CCE Air France : l’arbre qui cache la forêt ) :
« … il est hallucinant de constater que l’alliance de la carpe et du lapin que constituent les syndicats qui prétendent « sauver le CCE » ont désigné comme secrétaire transitoire du CCE le secrétaire adjoint du CE. OA, qui est aussi un des principaux initiateurs de l’inversion des flux … et après ? Le nouveau bureau va t’il supprimer les activités proposées aux salariés ? Va t’il vendre le patrimoine ? Les syndicats de l’alliance vont-ils faire pression auprès de la direction pour qu’elle augmente sa participation financière … ? »

On connaît le résultat : 10 mois plus tard se pose sérieusement la question de l’avenir du CCE, de ses activités sociales et culturelles, des salariés concernés ( CCE et CE ) …

Les responsabilités :
• les syndicats navigants autour du SNPL   Alpa qui ont imposé l’inversion des flux !
• La direction qui a laissé faire !
• Les autres syndicats qui n’ont pas voulu se battre contre l’inversion des flux, en s’appuyant sur la mobilisation des salariés … ce que préconisait SUD Aérien !

Des solutions existent …

Certains syndicats avancent des propositions soit-disant « raisonnables », comme la suppression d’emplois au CCE, la vente du patrimoine, refiler la gestion des restaurants des personnels gérés par des CE à des prestataires … nous ne sommes pas d’ accord !

  • Pour SUD Aérien, il est toujours possible de mettre en pratique un accord majoritaire entre syndicats ( Code du travail ) pour décider d’une nouvelle répartition de la subvention globale, versée par la direction au CCE et aux CE.
  • Nous pouvons aussi décider de la création d’un CE unique permettant le traitement égalitaire de tous les salariés PN ou PS
  • Les syndicats doivent réaffirmer leur engagement à maintenir les activités du CCE, débattre entre eux en associant les salariés, sur les évolutions souhaitées et nécessaires au CCE et dans les CE. Ils doivent imposer la reprise des négociations sur l’intégration par l’entreprise de l’ensemble des salariés du CCE et des CE.

Le Bureau National

info portfolio

Articles les plus récents
Dans la même rubrique

Tracts nationaux

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0